26 septembre 2017
Des gens de tous les milieux discutent d’art au forum culturel
Par: Jean-Philippe Morin
Le forum culturel du 20 septembre a réuni environ 90 personnes de tous les milieux à l'Hôtel de la Rive. | Pascal Cournoyer

Le forum culturel du 20 septembre a réuni environ 90 personnes de tous les milieux à l'Hôtel de la Rive. | Pascal Cournoyer

Le forum culturel du 20 septembre a réuni environ 90 personnes de tous les milieux à l'Hôtel de la Rive. | Pascal Cournoyer

Le forum culturel du 20 septembre a réuni environ 90 personnes de tous les milieux à l'Hôtel de la Rive. | Pascal Cournoyer

Le forum culturel du 20 septembre a réuni environ 90 personnes de tous les milieux à l'Hôtel de la Rive. | Pascal Cournoyer

Le forum culturel du 20 septembre a réuni environ 90 personnes de tous les milieux à l'Hôtel de la Rive. | Pascal Cournoyer

Environ 90 personnes de divers milieux (affaires, communautaire, élus) ont participé au forum culturel qui s’est tenu à l’Hôtel de la Rive, le 20 septembre.

Plusieurs intervenants étaient sur place afin de discuter de la culture sous plusieurs formes, explique la coordonnatrice à la politique culturelle de la MRC de Pierre-De Saurel, Caroline Cloutier.

« On voulait décloisonner la culture. Dans le milieu culturel, comme il y a plusieurs travailleurs autonomes, on a tendance à travailler en silos. Lors de ce forum, l’idée de concertation et de travailler ensemble est ressortie », souligne-t-elle.

Mme Cloutier fait notamment référence aux artistes Stéphanie Brunelle et Geneviève Gamache, qui se sont unies cet été pour offrir un camp d’art aux jeunes malgré qu’elles évoluent dans des domaines différents. Elle donne aussi en exemple la Maison de la musique et Azimut diffusion qui s’unissent dans différents projets.

« C’est de plus en plus difficile d’obtenir du financement; il faut donc travailler tous ensemble », ajoute-t-elle.

Il a aussi été question, durant ce forum, de la collaboration du milieu des affaires avec la culture. De comment établir un lien avec les gens d’affaires, travailler ensemble.

Quatre conférenciers étaient présents en table ronde le matin, dont l’auteur Bryan Perro, qui a réalisé un discours ayant touché beaucoup de gens.

« C’est un artiste qui a choisi de rester en région, à Shawinigan, pour faire carrière. Il a développé des choses chez lui. On s’est beaucoup questionné sur la possibilité qu’un artiste, en région comme ici, puisse autant s’épanouir que dans un grand centre », lance Mme Cloutier.

La MRC de Pierre-De Saurel, responsable de ce forum culturel, compte dévoiler les grandes lignes et les principales recommandations découlant de ce forum vers le début du mois de décembre.

« Ce qu’on a remarqué, c’est qu’il y a un intérêt pour la culture ici. Réunir autant de monde un mercredi et voir les intervenants se prononcer autant, c’est un signe que la culture est nécessaire au développement de la région », conclut Caroline Cloutier.

image