5 mai 2021
Des factrices veulent sensibiliser les propriétaires de chiens
Par: Jean-Philippe Morin

Les factrices Julie Gratton et Amélie Oakes, qui font partie du comité santé et sécurité de Postes Canada à Sorel-Tracy, veulent sensibiliser les propriétaires de chiens de la région à les maintenir en laisse avec l’arrivée du beau temps. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Deux factrices siégeant sur le comité santé et sécurité de Postes Canada à Sorel-Tracy distribuent présentement des trousses à des propriétaires de chiens de la région afin de les sensibiliser aux risques de leur travail.

Publicité
Activer le son

À l’intérieur de cette trousse, on y trouvera un collant à apposer sur sa boîte aux lettres afin de prévenir qu’un chien se trouve dans la maison. De cette façon, les facteurs et les livreurs pourront savoir si un chien se trouve dans la maison. Dans la trousse, on trouve aussi une lettre explicative de la démarche et on y rappelle le règlement municipal de tenir le chien en laisse à l’extérieur.

Amélie Oakes et Julie Gratton, les deux factrices en charge du projet, ont commandé 250 trousses au début et cibleront les résidences ayant un chien dangereux en premier. Elles s’apprêtent à en commander d’autres sous peu, surtout que ce fléau augmente avec l’arrivée du beau temps.

Les deux femmes ne veulent pas que leur mesure soit perçue comme réprobatrice, insistent-elles. Le mot-clé est la sensibilisation. « Parfois, c’est simplement un petit chien qui nous grimpe dessus, mais qui nous grafigne les jambes parce qu’on est en shorts, ou d’autres fois, c’est un chien qui nous poursuit dans la rue. Ça peut être aussi banal qu’un petit pipi nerveux sur nos souliers, mais aussi grave qu’une morsure. Notre but avec la démarche, c’est de montrer aux gens notre réalité », souligne Amélie Oakes.

Grande fréquence

Malgré les campagnes provinciales de sensibilisation qui ont été effectuées dans les dernières années à ce sujet, les attaques de chiens sont toujours de plus en plus fréquentes. La région de Sorel-Tracy compte une trentaine de facteurs et la plupart d’entre eux peuvent raconter des histoires désagréables avec des chiens après chaque mois de travail.

« Je dirais que ça nous arrive une fois par semaine ou aux deux semaines. La semaine dernière, un petit chien pas attaché m’a grafignée. Parfois, c’est plus grave. Toutes les années, des facteurs vont se faire piquer contre le tétanos parce qu’ils ont été mordus. Il y a deux ans, il y en a un qui est parti à l’hôpital parce qu’il saignait beaucoup », énumère Amélie Oakes.

Avec la pandémie, le nombre de propriétaires de chiens a grandement augmenté, constatent Mmes Oakes et Gratton. Postes Canada estimait en 2019 qu’il y avait un chien sur environ 40 % des propriétés où le courrier est livré. Ce nombre correspond à la réalité dans la région, selon les factrices.

Or, ce ne sont pas tous les chiens qui peuvent être agressifs. « La plupart sont corrects, mais il faut comprendre qu’on entre sur leur territoire et on repart. On vient les déranger dans leur environnement à eux. Plusieurs maîtres nous ont dit qu’ils ne comprenaient pas pourquoi leur chien agissait comme ça et que c’était la première fois. Un chien peut réagir de différentes façons à une situation », avance Julie Gratton.

Le comité santé et sécurité de Postes Canada à Sorel-Tracy espère d’ailleurs obtenir une collaboration avec le Centre animalier Pierre-De Saurel (CAPS). De cette façon, un facteur qui aperçoit un chien libre ou pas attaché pourra appeler l’organisme, qui s’occupera d’effectuer de la sensibilisation auprès du propriétaire ou de le récupérer s’il est errant.

Pour se procurer une trousse, on peut appeler au 450 742-5564 poste 2241.

image