8 novembre 2018
Prix Orange remis par l'Association des personnes handicapées de Sorel-Tracy
Des entreprises se démarquent dans l’accessibilité de leur bâtiment
Par: Jean-Philippe Morin

Élus, récipiendaires et bénévoles de l'APHST étaient présents lors de la remise des Prix Orange. (Photo : Jean-Philippe Morin)

Quatre entreprises ou organismes de la région se sont démarqués pour avoir fourni, en 2018, des efforts afin d’améliorer l’accessibilité de leur bâtiment. L’Association des personnes handicapées de Sorel-Tracy (APHST) leur a, pour l’occasion, offert des Prix Orange en point de presse le 8 novembre.

Le Cabaret Les Années folles, Chalifoux Casse-Croûte et le Marché Richelieu Blanchette et Vincent de Yamaska sont trois des quatre récipiendaires de cette année.

La vice-présidente de l’APHST, Viviane Beauchemin, a décrit, pour chacun des établissements, pourquoi ils méritaient un des Prix Orange. Par exemple, le casse-croûte Chalifoux a laissé beaucoup d’espace entre les tables afin que les personnes en fauteuil roulant puissent s’y déplacer. Un grand stationnement pour personnes handicapées est également aménagé à l’extérieur. Au Marché Richelieu de Yamaska, les propriétaires ont fait de grands efforts en installant une rampe et en aménageant des allées spacieuses et des portes automatiques, entre autres. Quant au Cabaret Les Années folles, le propriétaire a rendu la salle de bain accessible et a aussi laissé beaucoup de place entre les tables.

« Les accès à des lieux ne sont pas toujours adéquats pour les personnes à mobilité réduite dans la région. C’est pourquoi c’est important de remettre des Prix Orange aux plus méritants. On ne veut pas donner de Prix Citron pour ne pas dénigrer des entreprises; on veut plutôt les encourager », a dit la présidente de l’APHST, Carole Martineau.

Prix Gilles Henry

Un quatrième Prix Orange, le Prix Gilles Henry, a été décerné à La Porte du Passant. Ce prix spécial est décerné en l’honneur de M. Henry, qui a joué un rôle important au sein de l’APHST et de la Ville de Sorel-Tracy pour l’accessibilité universelle. C’est son épouse, Lisette Aubé, qui a remis le prix à Marie-Josée Averill, directrice générale de La Porte du Passant qui a pour mission de favoriser la sécurité alimentaire.

« La Porte du Passant mérite ce prix grâce à ses efforts de rendre ses nouveaux lieux plus accessibles, mais aussi grâce à l’écoute des besoins de sa clientèle à la suite du déménagement. Ils ont fait une rampe, des portes automatiques, une salle de repos vaste, des bureaux faciles d’accès, des toilettes spacieuses et un lavabo adapté », a énuméré la présidente de l’APHST, Carole Martineau, en ajoutant que le propriétaire des lieux avait facilité la réalisation de ces travaux.

« C’était un objectif majeur avec le déménagement de rendre ça accessible, a ajouté Mme Averill. Nous étions au sous-sol au Centre Notre-Dame et certaines personnes ne pouvaient pas venir manger. On allait manger avec eux dans le portique. »

Une mention spéciale a été décernée par l’APHST à Vincent Légaré. Ce dernier a fait preuve de persévérance dans un dossier d’accessibilité au restaurant où il travaille. « Il a fait preuve de détermination pour améliorer un stationnement non fonctionnel et ainsi faciliter l’accessibilité des personnes handicapées », conclut la vice-présidente, Viviane Beauchemin.

image