28 décembre 2017
Des enfants embellissent le Noël d’aînés
Par: Sarah-Eve Charland

Des élèves de l'école primaire Saint-Jean-Bosco ont rendu visite aux résidents du Centre d'hébergement de Tracy. (Photo :Pascal Cournoyer)

Cécile Bizzaro, âgée de 94 ans et Alexia Lafond, âgée de 8 ans, se sont souhaité « Joyeux Noël ». (Photo : Pascal Cournoyer)

Vivre le temps des Fêtes dans un Centre d’hébergement, ce n’est jamais facile. C’est pourquoi une vingtaine d’élèves du primaire ont rendu visite aux aînés du Centre d’hébergement de Tracy le 19 décembre pour leur chanter des chansons de Noël.

Publicité
Activer le son

Les élèves de 2e année de l’école Saint-Jean-Bosco de Sorel-Tracy ont chanté huit chansons de Noël. Dès les premières notes, on pouvait observer les résidents réagir à l’activité. Certains souriaient. D’autres pleuraient. Plusieurs tapaient du pied ou balançaient leurs bras au rythme des chansons proposées par les élèves.

« Chaque année, comme enseignante, j’organise une activité de partage au Centre d’hébergement de Tracy entre mes élèves et les personnes âgées souvent esseulées, afin d’apporter du bonheur à ces gens du troisième âge en perte d’autonomie. Par le fait même, les enfants prennent conscience qu’ils peuvent faire une différence dans leur milieu », souligne l’enseignante Francine Dupuis qui organise cette rencontre depuis de nombreuses années.

Après les chansons, les enfants ont offert une carte qu’ils ont confectionnée à chacun des résidents présents. C’est ce qui a le plus plu à Cécile Bizzaro, âgée de 94 ans.

« Les enfants sont si cutes. C’était très beau. Je suis contente d’avoir reçu une carte. Au début, je pensais ne pas en avoir. Elle est très belle. »

De son côté, Simone Cournoyer, âgée de 99 ans, n’a pas arrêté de sourire durant toute l’activité. « C’est très beau. J’adore la musique. Ça me fait penser à mes enfants. J’en ai eu dix. »

Mettre un baume au cœur pour Noël

Peu des résidents reçoivent leurs petits-enfants en visite durant le temps des Fêtes, remarque la technicienne en loisir, Geneviève Piché. « C’est malheureux, mais c’est la réalité. L’événement, ce n’est pas juste des sourires. C’est aussi très émotif. Ça leur permet aussi de retomber en enfance. »

Parfois, l’activité peut se révéler plus difficile. D’autres fois, elle s’avère plus joyeuse. Cette année, le deuxième scénario a primé.. « J’ai trouvé les résidents très réceptifs. C’était léger. L’important, c’est que ça crée des émotions, que ça les relie à leur coeur. C’est aussi la seule fenêtre qu’ils ont de la jeunesse et de la relève. Très peu des résidents peuvent sortir parce qu’ils sont en perte d’autonomie », poursuit Mme Piché.

Il s’agit de l’un des événements phares durant le temps des Fêtes au Centre d’hébergement de Tracy. Les résidents ont notamment écrit au Père Noël au début du mois de décembre et ont reçu une réponse durant la semaine du 18 décembre. « Plusieurs résidents demandent de la visite au Père Noël », ajoute la technicienne en loisir.

image