21 avril 2020
Des dizaines de visières imprimées en 3D utilisées à Sorel-Tracy
Par: Katy Desrosiers

Pour l’instant, une cinquantaine de visières imprimées en 3D servent aux paramédics et dans des organismes de la région. Photo Carl Boisvert

Mylène Sanschagrin, intervenante à la Maison la Source, pourra utiliser des visières dans le cadre de son travail. Photo Carl Boisvert

Ce sont 80 attaches pour masques, imprimées en 3D, qui seront distribuées entre autres à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Photo Carl Boisvert

Le paramédic sorelois Carl Boisvert collabore avec CoViD-3D-QC, un groupe de plus de 500 personnes qui imprime en 3D des visières et certains équipements médicaux. Jusqu’à maintenant, il a pu obtenir gracieusement une cinquantaine de visières et près de 80 attaches pour masques qu’il remettra dans la région.

Publicité
Activer le son

M. Boisvert est également instructeur au niveau national pour les paramédics. Il fait partie de l’équipe spéciale en lien avec la COVID-19 qui établit les nouvelles procédures de sécurité au niveau des ambulances et qui vérifie leur application.

Depuis le début de la crise, il a remarqué des problèmes d’approvisionnement chez les paramédics, entre autres pour les masques, les visières et le gel désinfectant. « Les hôpitaux n’en ont pas beaucoup, mais nous, on n’en a plus du tout. On se met en danger. On est un peu les oubliés du système de santé », explique M. Boisvert, qui est aussi à la base des démarches qui ont permis aux paramédics d’avoir du gel désinfectant de la part de Rio Tinto Fer et Titane.

C’est en naviguant sur les réseaux sociaux que le paramédic a connu Marc-Olivier Girard, le fondateur du groupe CoViD-3D-QC. Après plusieurs discussions avec M. Girard, qu’il décrit maintenant comme un bon ami, M. Boisvert a pu obtenir une cinquantaine de visières qui servent actuellement aux paramédics de la région.

Le groupe d’imprimeur produit différents types de visières. Dans les prochains jours, M. Boisvert en recevra certaines plus adaptées pour les paramédics. Les visières actuellement utilisées pourront être redistribuées dans des résidences privées de la région, dans plusieurs organismes et dans les CHSLD, si besoin est.

L’homme a déjà remis deux visières à la Maison La Source et est en contact avec La Porte du Passant et le Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu.

Aussi le groupe d’imprimeur a créé une attache pour fixer les masques derrière la tête au lieu de l’accrocher derrière les oreilles. Sur les 80 reçues, quelques-unes seront conservées pour les paramédics et les autres seront distribuées majoritairement à l’Hôtel-Dieu de Sorel.

« C’est vraiment pour protéger notre population que je fais ça. […] Dans mon métier, on est comme ça. Pour moi, c’est une passion. Juste d’aider, ça fait ma paye », lance Carl Boisvert.

Les gens qui souhaitent aider le groupe financièrement ou avec du matériel permettant la réalisation des visières et des équipements médicaux peuvent se renseigner sur le site covid3dqc.ca.

image