18 octobre 2016
Des départements de l’hôpital en mauvais état
Par: Sarah-Eve Charland
L’Hôtel-Dieu de Sorel a été inspecté au courant de la dernière année. | TC Média - Sarah-Eve Charland

L’Hôtel-Dieu de Sorel a été inspecté au courant de la dernière année. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Près de 27% des locaux inspectés au centre hospitalier de Sorel-Tracy sont considérés en mauvais ou en très mauvais état. C’est du moins la conclusion du ministère de la Santé lors d’une récente inspection de l’Hôtel-Dieu de Sorel.

Depuis 2015, le ministère de la Santé publie les Plans annuels de gestion des investissements publics en infrastructures (PAGI). Ces plans dressent un portrait de l’inventaire, de l’état et du déficit de maintien des actifs du gouvernement pour lesquels sont prévus des investissements.

Le projet d’inspection des immeubles sera déployé en trois phases. La première phase a débuté en 2015-2016 où 30% des actifs du centre hospitalier de Sorel-Tracy ont été inspectés par le gouvernement.

Certaines parties des ailes A, B et F sont considérées en mauvais état. Une autre partie de l’aile A, ainsi que l’aile C, ont été jugées en très mauvais état. C’est ce qu’ont révélé des documents du ministère de la Santé.

« Lors de la préparation de notre plan triennal 2016-2019, nous allons prioriser les installations qui ont reçu les cotes D et E. Cette priorisation sera réalisée au courant de cette année », assure la porte-parole du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) Montérégie-Est, Magali Dupont.

Tous ces locaux sont occupés actuellement. « Il n’y a pas de risques pour la santé et la sécurité des usagers et des employés », précise-t-elle.

La porte-parole du ministère de la Santé, Caroline Gingras abonde dans le même sens.

« Les bâtiments ayant les cotes D et E nécessitent davantage d’investissements pour les prochaines années. Si un bâtiment est jugé non sécuritaire, des mesures immédiates sont alors déployées afin de protéger la santé et la sécurité des usagers. Ces mesures pourraient aller jusqu’à une mise hors service du bâtiment, si nécessaire. »

Malgré tout, l’indice d’état moyen des immeubles du réseau de la santé est jugé satisfaisant, ajoute Mme Gingras.

Parmi les espaces inspectés, les seuls hôpitaux ayant reçu des cotes E sont situés à Montréal et à Sorel-Tracy.

Des projets à réaliser

Le budget provincial 2016-2017 s’élève à 360 M$ pour le maintien d’actifs en plus d’un budget de 120 M$ pour les rénovations fonctionnelles. Lorsque le centre hospitalier recevra les enveloppes budgétaires, la direction préparera un plan triennal des projets qui devront être réalisés.

Pour l’Hôtel-Dieu de Sorel, la direction prévoit la réfection de toiture, la réfection du revêtement de briques, le remplacement du système de ventilation et le remplacement de système électriques.

Au cours des trois dernières années, près de 5,5 M$ ont été investis dans le maintien des bâtiments dans le secteur de Sorel-Tracy.

État des bâtiments

Bâtiment

Âge

Superficie (pieds)

Indice d’état

Urgence

5

1 821

A

Aile B

68

2 935

A

Aile C

68

4 433

A

Aile E

48

5 302

A

CLSC

65

6 552

B

Aile A

48

1 630

D

Aile B

48

1 626

D

Aile F

48

1 296

D

Aile A

70

2 879

E

Aile C

48

542

E

*Source : Ministère de la Santé

Légende des indices d’état

Indice

État

Description

A

Très bon

L’infrastructure est habituellement récente ou elle est remise à neuf.

B

Bon

L’infrastructure présente un niveau léger de dégradation et de défectuosité. L’immeuble nécessite certains travaux de maintien d’actifs.

C

Satisfaisant

L’infrastructure présente un niveau modéré de dégradation et de défectuosité. L’immeuble nécessite régulièrement travaux de maintien d’actifs.

Seuil d’état*

D

Mauvais

L’infrastructure présente un niveau élevé de dégradation et de défectuosité. L’immeuble nécessite des travaux de maintien d’actifs importants et parfois urgent.

E

Très mauvais

L’infrastructure présente un niveau très élevé de dégradation et de défectuosité. L’immeuble nécessite des travaux de maintien d’actifs importants et parfois urgent. Habituellement, l’infrastructure dépasse nettement sa durée de vie utile.

*Point de démarcation entre une infrastructure dont l’état est jugé insatisfaisant.

Ailes

Aile A : Administration, gériatrie, clinique externe (gynécologie, orthophonie, urologie), hémodialyse, psychiatrie, salle de réunion, chapelle

Aile B : Laboratoire, physiothérapie, ergothérapie, oncologie, psychiatrie

C : Prélèvement, archives, pharmacie, endoscopie, chirurgie d’un jour, soins intensifs, travailleur social, nutritionniste, informatique, syndicats

D : Cardiologie, radiologie, clinique externe (Ortho-rhino-laryngologie, ophtalmologie), médecine nucléaire, admission, téléphonie, sécurité, unité de médecine, chirurgie, pédiatrie

E : Cuisine, cafétéria, diététiste, approvisionnement, compte à recevoir, bloc opératoire, ancienne psychiatrie, unité familiale

image