28 juillet 2015
Des citoyens excédés des propriétaires de chiens négligents
Par: Julie Lambert
Le contrôleur animalier Marc-André Dionne apprécie l’initiative d’un citoyen ayant rendu disponibles des sacs pour des propriétaires d’animaux. | Photo: TC Média – Julie Lambert

Le contrôleur animalier Marc-André Dionne apprécie l’initiative d’un citoyen ayant rendu disponibles des sacs pour des propriétaires d’animaux. | Photo: TC Média – Julie Lambert

Des propriétaires de chiens exaspèrent certains citoyens de Sorel-Tracy qui n’en peuvent plus de ramasser des excréments laissés sur leur trottoir. Le nouveau contrôleur animalier du Centre animalier Pierre-De Saurel, Marc-André Dionne, s’activera à faire respecter les règlements de la municipalité et à sensibiliser les propriétaires fautifs.

Le résident de la rue Ramezay, Lévis Saint-Amand, n’en peut plus. L’allée piétonnière bordant sa résidence sert souvent de lieu de soulagement pour les chiens en promenade et certains propriétaires y laissent leurs excréments, sans prendre la peine de les ramasser.

Pour régler la problématique, il a pris l’initiative de mettre des sacs sur la clôture de ce coin sous la responsabilité de la municipalité avec un mot disant : « pour vos animaux, sacs disponibles. Merci. »

« J’en ramasse au moins deux par jour depuis mon retour de vacances il y a un mois. Je ne comprends pas pourquoi les propriétaires ne traînent pas de sacs. Je ne devrais pas avoir à faire ça, ce n’est même pas mon terrain! Je ne veux pas insulter personne, mais qu’ils ramassent leurs dégâts », souligne-t-il.

Les propriétaires à l’œil

Il a appelé le Centre animalier Pierre-De Saurel (CAPS) afin de porter plainte et de trouver peut-être une solution à son problème. Entré en poste au début de juillet, le contrôleur animalier Marc-André Dionne répond aux appels des citoyens.

Il a la responsabilité de faire appliquer les nouveaux règlements concernant la garde, le contrôle et le soin des animaux adoptés en juin dernier par la Ville de Sorel-Tracy. Une responsabilité qui incombait à la municipalité auparavant.

Depuis son arrivée, M. Dionne a déjà répondu à six plaintes, dont celle de M. Saint-Amand. S’il félicite le citoyen de son initiative, le contrôleur ne pouvait pas lui venir en aide sur cette question puisque l’identité du propriétaire fautif est inconnue.

« Si 95% des propriétaires qui vont au parc à chien sont sensibilisés puisqu’ils accordent beaucoup d’importance aux soins de leurs animaux, ce n’est pas le cas partout. Il y aura toujours des propriétaires malpropres et pour d’autres, c’est seulement un oubli. M. Saint-Amand a eu une bonne idée, mais sans preuve, on ne peut rien faire ni remettre un constat d’infraction », explique-t-il.

Le contrôleur a la responsabilité de faire appliquer le règlement que ce soit pour des cas comme celui de M. Saint-Amand ou pour des plaintes de jappements excessifs, des cas de maltraitance, de négligence et même l’achat de licences.

Le but du centre et de la Ville n’est pas de faire de la répression, mais surtout de sensibiliser et de discuter avec les citoyens. Néanmoins, après plusieurs avertissements, M. Dionne pourra appliquer la réglementation pour faire entendre raison aux propriétaires.

« C’est une affaire de temps. On ne rentrera pas chez les gens en les obligeant à quoi que ce soit. On veut qu’ils usent de bon sens puisque des fois, il est plus cher de payer un constat d’infraction que de se conformer au règlement. On a certains pouvoirs, mais on veut travailler avec la population », conclut-il.

Que pensez-vous des propriétaires de chien qui laissent traîner les excréments de leur animal lors d’une promenade? Vivez-vous une problématique dans votre quartier? Pensez-vous que les gens sont assez sensibilisés ou qu’il devrait y avoir des sacs à cet effet un peu partout dans les municipalités?

« Pour ma part, j’ai toujours 1 ou 2 sacs pour être certaine d’être bien équipée. Quand je promène mon chien, j’en vois de temps en temps des excréments, mais ce n’est pas si pire. » — Ginette Desjardins

« Chien ET sacs devraient automatiquement venir de pair. Quiconque sort promener son chien devrait penser aussi aux sacs. Mon fils de 2 ans a marché dans un beau tas la semaine dernière. Il y avait même une pancarte à quelques mètres qui mentionne qu’on doit ramasser les excréments après. Il me semble que c’est la logique et implique du savoir-vivre. » — Kim LR

« C’est la responsabilité de chaque propriétaire de chien d’avoir « SON » sac… On ne peut toujours demander à la société et à l’état d’agir et de contribuer à notre place encore et encore! C’est juste une question de gros bon sens! » — Diane D’Amour-Mainguy

« Moi je ramasse les miens, mais souvent je vois des tas par terre même au centre-ville et c’est dégueulasse. » — Martin Bouvier

« Je suis propriétaire de chien et je suis responsable depuis des années, ce sont les exceptions qui ternissent la réputation de la majorité. C’est vrai qu’en Europe des sacs sont disponibles à plusieurs endroits stratégiques dans les grandes municipalités. À réfléchir! » — Lise Leblanc

« Il faut arrêter de déresponsabiliser les gens. Le propriétaire du chien a le devoir de ramasser les déchets de son chien et d’amener le tout avec lui. Certains se dépêchent de le mettre dans les bacs sur leur chemin. Quand le bac est au soleil, ça devient infect comme odeur. Votre chien, vos déchets, votre chez-vous. Point à la ligne. » — Gilles Desrosiers

« Non c’est la responsabilité du propriétaire du chien d’avoir ses sacs et c’est bien sûr qu’il y en a toujours qui ne ramassent pas et c’est dégueulasse. Bravo à ceux qui ramassent, ça c’est du respect! Et tout reste propre et très agréable quand tu prends une marche! » — Lucie Houde

« Les excréments sont ramassés ce sont les sacs avec les excréments qui traînent dans les haies de cèdres … mais sinon, c’est assez bien respecté, je pense » — Josée Cardin

« Je vois tous les jours des gens qui promènent leur chien et ressortent du parc Larivière avec un chien qui vient de laisser son caca … ils n’ont pas de petit sac avec eux … ils regardent à gauche et à droite (personne ne les a vus?) et repartent guillerets! » — Shirley St-James

« J’ai des sacs partout dans tous mes manteaux, mais il y des gens qui ne pensent pas comme ça. Ça pourrait aider les sacs un peu partout. Ils font ça en Suisse, je crois… » — Annie Bélanger

Règlement municipal #2293 pour les excréments

Le gardien d’un animal doit immédiatement nettoyer, par tous les moyens appropriés, toute place publique ou toute propriété privée salie par les dépôts de matière fécale laissés par un animal dont il est le gardien et doit en disposer d’une manière hygiénique. À cette fin, le gardien doit avoir en sa possession le matériel nécessaire. Cette disposition ne s’applique pas au chien guide.

Pour une première infraction, les citoyens peuvent recevoir une amende allant de 100 $ à 1000 $ si le contrevenant est une personne physique, et de 200 $ à 2000 $ s’il est une personne morale;

Pour toute récidive, le montant est de 150 $ à 2000 $ si le contrevenant est une personne physique, et de 400 $ à 4 000 $ s’il est une personne morale.

image