15 juin 2018
Des citoyens confondent encore le Recyclo-Centre et l’écocentre
Par: Sarah-Eve Charland

(Photo: Archives)

Les élus de la MRC de Pierre-De Saurel ont autorisé le paiement des dépenses liées à la levée des conteneurs au Recyclo-Centre puisque des usagers y apportent des objets non-réutilisables.

Publicité
Activer le son

Les citoyens semblent mélanger les vocations de l’organisme Recyclo-Centre et celui de l’écocentre, explique le directeur général de la MRC, Denis Boisvert. Le Recyclo-Centre est une entreprise d’économie sociale qui réemploie tout ce qu’on lui apporte tel que des vêtements, meubles, jouets ou électroménagers. L’écocentre régional gère les matières résiduelles de provenance domestique.

Le Recyclo-Centre se retrouve donc avec une grande quantité de matières résiduelles qui ne peuvent être utilisées pour le réemploi. Les conteneurs de l’organisme se remplissent ainsi plus rapidement, maintient M. Boisvert.

Le contrat octroyé à EBI consistera à lever ces conteneurs jusqu’au 31 décembre 2018.

L’appel d’offres pour la piste cyclable sera lancé

La MRC de Pierre-De Saurel lancera l’appel d’offres sous peu concernant les travaux de prolongement de la piste cyclable. Ce projet permettra de relier la MRC des Maskoutains (Saint-Marcel et Saint-Louis) à celle de Pierre-De Saurel via des voies partagées.

Le projet sera réalisé en deux volets, soit l’aménagement d’une piste cyclable sur l’emprise ferroviaire abandonnée entre le rang Picoudi et la route 235, ainsi qu’à l’aménagement des voies cyclables unissant les deux MRC.

Les élus ont notamment octroyé un contrat de 21 500$ à la firme Génipur pour la fourniture des services professionnels liés au volet relatif à l’aménagement de la piste cyclable sur l’emprise ferroviaire.

La MRC soutient l’embauche d’un travailleur du milieu auprès des aînés

Les membres du conseil de la MRC de Pierre-De Saurel ont appuyé les deux projets du Regroupement pour la santé des aînés Pierre-De Saurel visant à maintenir le travailleur du milieu et à ajouter une deuxième ressource pour le milieu rural.

Ces projets ont fait l’objet de demandes de financement dans le cadre du Programme initiatives de travail de milieu auprès des aînés vulnérables du Secrétariat des aînés.

En 2015, le Regroupement a embauché une travailleuse du milieu pour les résidents des 12 municipalités. Toutefois, elle ne réussit pas à couvrir l’ensemble du territoire faute de temps.

La MRC offre une contribution matérielle en prêtant gratuitement un local à Massueville ou Saint-David et offre une contribution financière de 2 000$ prélevée dans le budget des politiques familiales et des aînés.

image