18 juin 2015
Des circuits touristiques à saveur patrimoniales voient le jour
Par: Julie Lambert
Quatre nouveaux circuits touristiques verront le jour cet été. Celui de Saint-Ours (sur la photo) a été inauguré le 15 mai dernier. | Photo: Gracieuseté

Quatre nouveaux circuits touristiques verront le jour cet été. Celui de Saint-Ours (sur la photo) a été inauguré le 15 mai dernier. | Photo: Gracieuseté

Quatre municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel présenteront, dès cet été, de nouveaux circuits touristiques à saveur patrimoniale. Une façon de faire découvrir l’histoire à ses citoyens, mais aussi pour attirer des visiteurs de l’extérieur.

Saint-Roch-de-Richelieu, Saint-Joseph-de-Sorel, Sainte-Anne-de-Sorel et Saint-Ours ont monté leur projet respectif avec l’aide de la MRC de Pierre-De Saurel, souligne la coordonnatrice à la politique culturelle, Caroline Cloutier.

Le but était de mettre en valeur le patrimoine bâti et l’histoire de ces différents coins de la MRC, explique-t-elle.

« Nous avons misé sur la collaboration des organismes du milieu. Nous voulions qu’ils soient impliqués pour que le projet leur ressemble, mais aussi pour qu’ils continuent de le porter par la suite. »

Ce projet de 56 000$ a été une vraie opportunité pour les municipalités rurales, pense la présidente de la Maison de la culture de Saint-Roch, Myriam Arpin.

Selon elle, le circuit appelé Le passeur de Saint-Roch-de-Richelieu saura plaire autant aux amateurs d’histoire qu’aux familles grâce à son côté ludique et historique.

« On a fait appel à un auteur-compositeur-interprète de la région, Normand Perron. Il a inventé un conte s’inspirant des lieux historiques et des personnages de la municipalité. Les panneaux sont très interactifs et des questions y sont inscrites », décrit-elle.

Le groupe Mémoires de Saint-Ours a pris les rênes du projet appelé Le circuit patrimonial et paysager de Saint-Ours. Une des bénévoles impliquées dans le projet, Hélène Jackson, souligne que le livret d’une trentaine de pages permet de réaliser un circuit se faisant autant en vélo qu’à pied.

« Il y a toutes sortes d’indications. Il contient des références sur les maisons historiques et sur les gens à qui elles servaient. On parle de la fonderie, des commerces, de la faune et de la flore. On l’appelle le petit guide Michelin de Saint-Ours », rigole-t-elle.

Le lancement du circuit a eu lieu le 15 mai dernier et le livret est disponible dans les commerces de la municipalité au coût de deux dollars.

À Sainte-Anne-de-Sorel et Saint-Joseph-de-Sorel, les gens travaillent encore au montage de leur série de panneaux historiques qui seront disposés à des endroits stratégiques dans les municipalités.

Le circuit de Sainte-Anne prévoit sept stations comprenant une dizaine de panneaux au total, décrit le maire de la municipalité, Michel Péloquin. On y relatera, entre autres, l’histoire des Seigneuries de Sorel et de Yamaska, de Germaine Guèvremont et de ses romans, de l’église et de la Maison du Marais.

« Cela servira surtout aux citoyens qui ne connaissent pas toujours les caractéristiques de leur histoire. Les gens de l’extérieur pourront aussi en profiter », conclut-il.

Les quatre circuits touristiques s’ajoutent à celui du rallye GPS La Virée Champêtre. Ils découlent de l’entente de développement culturelle liant la MRC, la Ville de Sorel-Tracy et le ministère de la Culture qui prendra fin en 2015.

image