23 novembre 2015
Des cerfs-volants sorelois confectionnés pour le Cirque du Soleil
Par: Julie Lambert
Les concepteurs de cerfs-volants dans la dernière production du Cirque du Soleil, Christine Mc Gee et Daniel Rémillard. | Photo: TC Média - Julie Lambert

Les concepteurs de cerfs-volants dans la dernière production du Cirque du Soleil, Christine Mc Gee et Daniel Rémillard. | Photo: TC Média - Julie Lambert

La nouvelle production Toruk est inspirée du film Avatar de James Cameron.

La nouvelle production Toruk est inspirée du film Avatar de James Cameron.

Les créateurs de cerfs-volants de la région, Christine Mc Gee et Daniel Rémillard, maîtrisent l’art du vent depuis de nombreuses années. Leur expertise a conquis l’équipe du Cirque du Soleil avec qui ils ont travaillé à la réalisation d’œuvres se retrouvant dans son nouveau spectacle Toruk, présenté en décembre à Montréal.

Ils en confectionnent depuis 2003 par le biais de leur compagnie Cerfs-VolantStylistes afin de transmettre leur art à toutes les personnes qu’ils croisent.

Devenus des références dans ce domaine au Québec, ils ont travaillé à différents projets avec le Cirque du Soleil, mais aussi pour des réalisateurs québécois comme Philippe Falardeau.

« Cela fait plus de 30 ans que je fais ça. Cet art s’apprend en faisant des essais et des erreurs. On est capable de faire voler n’importe quoi, du moment que l’on trouve son point d’équilibre. Au début, on doit apprendre les bases, mais après, on sait instinctivement ce qui peut ou non voler », assure Daniel Rémillard.

M. Rémillard affirme avoir déjà fait voler une chaise de camping et des imperméables. Le couple trouve très stimulant de confectionner ces objets dans différents matériaux et couleurs. Chaque projet leur amène son lot de défis à relever, souligne Mme Mc Gee.

« La compagnie nous fait des demandes souvent très spéciales qu’on ne refuse jamais. Elle nous challenge et on tombe chaque fois en amour avec nos projets », dit-elle avec un sourire.

Le duo a déjà dû trouver une façon de faire voler au-dessus d’une foule à vélo des cerfs-volants mesurant 45 pieds de long et de 6 pieds de large. Des ajustements avaient dû être réalisés à la dernière minute, car le vent était tombé.

« On nous a dit : trouvez un moyen de les faire voler. On a mis de longs bâtons de bois et on priait pour que cela fonctionne », rigolent les deux concepteurs.

Des œuvres vues des milliers de fois

Le Cirque du Soleil a cette fois-ci utilisé les services du couple afin de créer des cerfs-volants qui feront partie du nouveau spectacle Toruk : Le premier envol inspiré du célèbre film Avatar de James Cameron. Le premier envol se déroule des milliers d’années avant l’intrigue du film.

Ils se sont inspirés du prototype imaginé par l’équipe de production, permettant aux artistes de les faire bouger à l’aide de perches, pour créer une douzaine de cerfs-volants différents qui pourront être admirés par le public au cours du spectacle.

M. Rémillard et Mme Mc Gee en ont fabriqué une trentaine, y compris quelques-uns pour les imprévus. La conception de chacun d’eux a exigé environ quatre jours à temps plein de fabrication, explique M. Rémillard.

Mme Mc Gee est très fébrile de voir les œuvres lors de la grande première le 4 décembre prochain.

« Nous avons hâte de voir ce que cela va donner avec tous les effets et dans le spectacle. Cela nous a demandé beaucoup de travail », conclut la conceptrice.

Le spectacle Toruk aura lieu du 21 décembre 2015 au 3 janvier 2016 au Centre Bell.

image