18 janvier 2018
Des cendres chaudes dans des bacs bruns créent des sueurs froides
Par: Sarah-Eve Charland

Deux incidents ont été rapportés à la MRC de Pierre-De Saurel. (Photo : Gracieuseté)

Sept incidents où des bacs se sont enflammés en raison du dépôt de cendres chaudes dans ceux-ci ont commencé à inquiéter la MRC de Pierre-De Saurel et le Service de protection et d’intervention d’urgence de la Ville de Sorel-Tracy.

Les sapeurs ont répertorié cinq incidents, dont un qui a provoqué un incendie dans une résidence à Sorel-Tracy le 30 décembre. Les flammes se sont répandues sur la résidence, causant ainsi des dommages de près de 30 000$. Tous ces incidents ont été constatés depuis le début de l’hiver.

« Habituellement, on a un ou deux cas par année. Est-ce que c’est en raison du froid glacial? Est-ce en raison de l’arrivée des bacs bruns? C’est sûrement un peu des deux », croit le directeur du Service de protection et d’intervention d’urgence de Sorel-Tracy, Carl Woods.

Même si la Sécurité publique autorise la disposition des cendres dans les bacs de compostage, la MRC de Pierre-De Saurel ne l’accepte pas.

Cette dernière a reçu deux appels de citoyens à Sainte-Anne-de-Sorel et à Massueville qui ont signalé des bacs brûlés par des cendres. Dans les deux cas, des cendres avaient été déposées dans le bac brun et un feu s’est propagé dans les bacs environnants. Aucun autre dommage matériel n’a été signalé.

« Des cendres, c’est vraiment insidieux. Il suffit qu’il y ait une étincelle pour raviver le feu. On a commencé à s’inquiéter parce qu’un incendie, c’est toujours dramatique. On souhaite qu’il n’y ait pas d’autre événement semblable », affirme le coordonnateur à la gestion des matières résiduelles à la MRC de Pierre-De Saurel, Mohamed Aliouane.

C’est la première année où il a reçu ce type d’appels puisque la MRC de Pierre-De Saurel ne remplace plus les bacs de poubelle et de récupération.

Les cendres doivent être déposées dans un contenant métallique à fond surélevé et muni d’un couvercle métallique. Le contenant doit se retrouver à un mètre de toute matière inflammable. Les cendres doivent reposer entre trois à sept jours avant d’être transposées dans le bac noir. Les citoyens doivent donc vérifier que les cendres sont parfaitement refroidies en brassant régulièrement le contenu. Il est conseillé de déposer une pelletée de neige dans le récipient afin de limiter les risques d’incendie.

Selon la Sécurité publique, les cendres constituent l’une des 10 premières sources de chaleur identifiées par les pompiers lors de la recherche des causes et circonstances des incendies.

image