30 juin 2020
À la suite du retrait de la ville-centre du financement de la politique culturelle à la MRC
Des artistes de Sorel-Tracy déplorent les impacts négatifs
Par: Katy Desrosiers

Le programme Foudl’Art permet aux artistes de faire découvrir leur art aux élèves de la région. Photo gracieuseté

Geneviève Gamache d’Éklat Vitrail et l’artiste-peintre Karine Bergeron déplorent que plusieurs projets culturels aient été affectés négativement depuis le retrait de la Ville de Sorel-Tracy du financement du volet culturel de la MRC de Pierre-De Saurel. Le maire Serge Péloquin affirme plutôt que le retrait survient puisque les projets étaient mal gérés.

Publicité
Activer le son

Karine Bergeron, qui siège au comité culturel régional de la MRC, nomme le programme Foudl’Art, qui permet à des écoles primaires de recevoir des artistes et de faire découvrir différentes formes d’arts aux élèves. Au lieu d’avoir huit écoles qui participent, il y en a maintenant quatre. Le nombre de journées d’activités a aussi diminué et moins d’artistes peuvent participer. Aussi, elle rappelle que la coordonnatrice au développement culturel a vu son horaire réduit à trois jours plutôt que cinq. Ainsi, les projets et services rendus aux artistes ont dû être coupés.

Elle rappelle que la MRC et la Ville de Sorel-Tracy n’offrent pas les mêmes services au niveau de la culture et donc, que ceux-ci ne se dédoublaient pas.

« Je travaille à la Maison des gouverneurs comme médiatrice culturelle, je suis sur des jurys, etc. Ça m’amène un revenu. Ils ont une politique d’acquisition aussi, ils m’ont acquis une œuvre cette année. On ne dit pas que la Ville n’offre rien », précise-t-elle.

Geneviève Gamache, de son côté, trouve inhabituelle la décision de Sorel-Tracy de se retirer du financement du volet culturel.

« On essaie de promouvoir l’achat local ensemble, et tout d’un coup, on se retire. Je ne sais pas si cette décision-là a été vraiment significative sur les rabais, l’épargne des coûts, sur les budgets qu’on a. J’ai posé la question et je n’ai jamais eu de réponse », lance Mme Gamache.

« C’est tout croche »

Serge Péloquin affirme que la Ville s’est retirée du financement culturel en raison d’une gestion déficiente.

« Notre argent était mal géré, il n’y avait aucun respect des échéanciers et des budgets. Un flou total régnait sur l’exécution des projets. […] On s’est retiré de cette entente avec le ministère (de la Culture et des Communications), de Foudl’Art et de toutes ces patentes-là, parce qu’on ne pouvait pas fonctionner dans ce contexte-là. »

La Ville contestait aussi le leadership en culture de la MRC et de la mairesse de Yamaska et présidente du comité culturel régional, Diane De Tonnancourt.

« Mme De Tonnancourt, elle est complètement déconnectée de la réalité. Ils la mettent là, elle est téléguidée. La fille de la culture est partie, je ne sais pas pourquoi ni pour combien de temps. Personne ne le sait. Les projets, il n’y a rien de fait. Il devait y avoir une rencontre, mais c’est tout croche », ajoute-t-il.

Les artistes souhaitent le retour de Sorel-Tracy

Geneviève Gamache et Karine Bergeron aimeraient que la Ville de Sorel-Tracy revoie sa décision.

« De ce que je comprends, ses arguments reposent sur le fait que c’était mal géré et mal investi dans les projets. Mais en même temps, je pense que la Ville de Sorel-Tracy faisait autant partie de cette gestion-là, donc je ne comprends pas. Cet argent-là, ils veulent la mettre ailleurs? On se rend compte que pas nécessairement », raconte Mme Bergeron.

Mme Gamache entend un appel à la discussion pour trouver une solution des autres municipalités, mais ne l’entend pas de la ville-centre.

« Outre les artistes, je discute avec des amis des autres villes et eux aussi, en tant que résidents de la MRC, ils se sentent rejetés de la ville-mère. On veut développer le sentiment d’appartenance, la fierté, mais il y en a 15 000 alentours qui se sentent snobés », confie-t-elle.

 

À lire aussi :

Des artistes de Sorel-Tracy déçus d’être exclus d’un appel de projets culturels

Serge Péloquin accuse la MRC d’intimider les artistes de Sorel-Tracy

image