7 mai 2021
Dany Leblanc, de Nettoyage et rénovation Pro Sin
Des affaires en or en raison de la pandémie
Par: Stéphane Martin

Dany Leblanc a dû embaucher plusieurs employés en raison d'un carnet de commandes bien rempli pendant la pandémie. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La pandémie de COVID-19 nous aura appris l’importance de se laver les mains et de désinfecter notre espace de travail. À ce chapitre, les professionnels de la désinfection ont vu leur carnet de commandes exploser dans la dernière année.

Publicité
Activer le son

« Dès que le mot confinement a été prononcé par le premier ministre, le téléphone s’est mis à sonner chez nous. Les clients cherchaient à avoir des protocoles en cas de contamination. Il y a eu beaucoup d’usines et d’entreprises chez qui l’on faisait déjà l’entretien ménager hebdomadairement qui nous contactaient afin que l’on fasse de la désinfection préventive sur une base quotidienne. Concrètement, en quelques jours, nous sommes passés d’une équipe de 50 personnes à plus de 110 employés et on est toujours en mode embauche à l’heure où l’on se parle », relate le président de Nettoyage et rénovation Pro Sin, Dany Leblanc.

Le virus pouvant se retrouver partout, l’équipe de Pro Sin mise sur la technologie afin de le neutraliser. « On utilise un équipement hydrostatique qui pulvérise un produit désinfectant en brume afin de se déposer sur toutes les surfaces. Cela permet de ne pas oublier d’endroit, comme les touches d’un clavier d’ordinateur, d’un téléphone, les plafonds, les conduits d’aération, etc. Nous pouvons utiliser cet équipement dans les voitures, cela ouvre la porte à une nouvelle clientèle comme les écoles de conduite ou une entreprise qui a une flotte de véhicules. »

Des appartements pour les sinistrés

Dany Leblanc est en affaires depuis 2008 et c’est son désir d’aider les gens qui l’a amené à choisir le domaine de l’après-sinistre.

« C’est valorisant de venir en aide aux gens. Il n’y a pas de petit ou de grand sinistre. Un refoulement d’égout peut amener autant de pertes et d’inconvénients qu’un incendie. Ce qui est important pour nous, c’est que les gens se sentent épaulés et puissent rapidement passer à autre chose. C’est dans cette optique que j’ai fondé Logis Express. Ce sont des appartements qui sont à la disposition des sinistrés qui doivent être relocalisés. Tout est meublé, tout est désinfecté et tout est prêt à recevoir les gens qui n’ont qu’à s’asseoir et à écouter la télé. C’est important quand on vit un drame de pouvoir retrouver une certaine indépendance et se sentir chez soi sans avoir à se casser la tête. C’est différent d’une chambre d’hôtel où l’on se retrouve toujours entre les mêmes quatre murs », insiste M. Leblanc.

Ce dernier profite de l’occasion pour inviter toute personne qui désire joindre son équipe à le contacter. « Le travail s’effectue en toute sécurité et est extrêmement valorisant. Il faut être travaillant et avoir de la compassion. Nous nous chargeons de la formation qu’importe le domaine choisi », de faire valoir le président.

image