10 août 2016
Démarrage d’un chantier attendu
Par: Louise Grégoire-Racicot
Le maire Serge Péloquin, la ministre Lucie Charlebois, le président d'Azimut Marc Vigneault et la directrice d'Azimut, Marie-Josée Bourbonnais. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Le maire Serge Péloquin, la ministre Lucie Charlebois, le président d'Azimut Marc Vigneault et la directrice d'Azimut, Marie-Josée Bourbonnais. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

La ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois, était présente lors du lancement des travaux. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

La ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois, était présente lors du lancement des travaux. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Le président du conseil d'administration d'Azimut diffusion, Marc Vigneault. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Le président du conseil d'administration d'Azimut diffusion, Marc Vigneault. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

La directrice générale d'Azimut diffusion, Marie-Josée Bourbonnais. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

La directrice générale d'Azimut diffusion, Marie-Josée Bourbonnais. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Le président d'Azimut Marc Vigneault, le maire Serge Péloquin, la ministre Lucie Charlebois et la directrice d'Azimut Marie-Josée Bourbonnais, devant la façade du marché Richelieu en construction. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Le président d'Azimut Marc Vigneault, le maire Serge Péloquin, la ministre Lucie Charlebois et la directrice d'Azimut Marie-Josée Bourbonnais, devant la façade du marché Richelieu en construction. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

L'architecte Éric Champagne explique le projet de rénovation aux médias, partenaires et élus présents. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

L'architecte Éric Champagne explique le projet de rénovation aux médias, partenaires et élus présents. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Marc Vigneault, Lucie Charlebois et Serge Péloquin, lors du dévoilement des maquettes du marché Richelieu. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

Marc Vigneault, Lucie Charlebois et Serge Péloquin, lors du dévoilement des maquettes du marché Richelieu. | Photo: TC Média - Jean-Philippe Morin

La brique du marché Richelieu sera changée et un effet lumineux rouge sera ajouté. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

La brique du marché Richelieu sera changée et un effet lumineux rouge sera ajouté. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

La salle Georges-Codling avec vue de la scène. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

La salle Georges-Codling avec vue de la scène. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

La salle Georges-Codling vue du parterre. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

La salle Georges-Codling vue du parterre. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

La salle Georges-Codling avec une vue du balcon. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

La salle Georges-Codling avec une vue du balcon. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

Le rez-de-cjhhaussée du marché Richelieu comprendra entre autres, au fond, une pièce multifonctionnelle. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

Le rez-de-cjhhaussée du marché Richelieu comprendra entre autres, au fond, une pièce multifonctionnelle. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

On retrouvera, au 2e étage du marché Richelieu, la salle Georges-Codling avec 355 places assises. À l'arrière de la salle, ce sont les bureaux d'Azimut diffusion. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

On retrouvera, au 2e étage du marché Richelieu, la salle Georges-Codling avec 355 places assises. À l'arrière de la salle, ce sont les bureaux d'Azimut diffusion. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

Au 3e niveau, on peut apercevoir qu'un balcon s'ajoute pour des spectateurs. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

Au 3e niveau, on peut apercevoir qu'un balcon s'ajoute pour des spectateurs. | Photo: gracieuseté - Éric Champagne architecte

Petite cérémonie protocolaire avec point de presse et photos officielles en présence de la ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois ont marqué, mercredi matin, l’ouverture du chantier pour la rénovation de la salle Georges-Codling et du 28 rue du Roi.

Une façon pour la Ville de Sorel-Tracy et Azimut diffusion de manifester leur satisfaction de voir le projet mis sur la table il y a plus de sept ans, en arriver à la dernière étape de sa concrétisation.

Ces travaux devraient être terminés en juin prochain, a dit l’architecte au dossier, Éric Champagne. Azimut diffusion y présentera son premier spectacle en septembre 2017.

Tout en rappelant la contribution déjà annoncée de 5,2 M$ du ministère de la Culture et des Communications à ce projet, Mme Charlebois n’a pas manqué d’applaudir la persévérance dont ont fait preuve les promoteurs du projet pour doter le milieu d’un site majeur de diffusion culturelle. Qui sera aussi, a-t-elle souligné, « un tonique économique et social pour la communauté. »

« Cet investissement incarne aussi la démocratisation de la culture », a-t-elle ajouté. La chance pour tous, qu’ils habitent une grande ville ou pas d’accéder à des spectacles de qualité près de chez eux.

Pour le président du conseil d’administration d’Azimut diffusion, Marc Vigneault, artistes, artisans et utilisateurs profiteront de ce nouvel équipement qui permettra d’augmenter considérablement l’achalandage au centre-ville et dynamiser ce secteur. « C’est notre façon à nous de contribuer au mieux-être de notre collectivité. »

Il a aussi qualifié cette salle « d’outil de propagande des arts », qui se trouve dans un bâtiment qui conservera son âme, a-t-il assuré.

Une inspiration

Quant au maire Serge Péloquin, il a suggéré que même si le projet a été modifié en cours de route, il en a été bonifié.

La ministre Charlebois a applaudi le fait que la salle de spectacle portera encore le nom du maestro Georges Codling, musicien, compositeur et directeur de l’Harmonie Calixa-Lavallée pendant des décennies. Le maire assure que cette rénovation aura son impact positif sur le patrimoine sorelois.

« Non seulement nous garderons vivante la mémoire de M. Codling, mais nous pourrons préserver, en le restaurant, un bâtiment historique qui a rythmé la vie de toute une région et marqué le paysage du centre-ville depuis des années. »

La Ville de Sorel-Tracy injecte 1,8 M$ dans ce projet pour la rénovation du marché, qui a fait l’objet d’un référendum le 28 octobre 2012. Le OUI l’a emporté à 60%.

Détermination, persévérance et respect des impératifs financiers ont présidé à toute la démarche, a spécifié M. Péloquin, saluant tous ceux qui ont travaillé avec acharnement à mener le projet à bon port.

Quelques détails

Quant à l’architecte Champagne, il a spécifié que même si la brique sera changée et non remplacée par une brique semblable – le budget ne le permettant pas – les modifications apportées à l’extérieur du bâtiment seront « modestes ».

Les spectateurs entreront par la rue du Roi dans un hall où sera installé un imposant escalier qui leur donnera accès à la salle, au premier étage ou au balcon du 2e. Un ascenseur sera installé à l’usage des personnes à mobilité réduite.

La salle sera de style cabaret pouvant accueillir 355 personnes assises (408 debout). Son décor s’inspirera de l’art déco aux couleurs rouge, gris et noir. À l’arrière, du côté de la rue Reine, Azimut aura ses bureaux.

Les travaux amorcés sont exécutés par la firme AXIM Construction au coût de 5 574 000$. Le coût total du projet ne dépassera pas 8 M$, ont assuré Marc Vigneault et Marie-Josée Bourbonnais, d’Azimut diffusion.

image