9 novembre 2015
Défaite crève-cœur des Polypus juvéniles
Par: Jean-Philippe Morin
Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles ont tout donné, le 6 novembre, mais ils ont dû s’avouer vaincus. | TC Média - Pascal Cournoyer

Les Polypus juvéniles (quatrième et cinquième secondaire) avaient leur destinée entre leurs mains avec 50 secondes à faire lors de la demi-finale provinciale, le 6 novembre, sur leur terrain de l’école Fernand-Lefebvre. Mais un ballon échappé à la ligne de 6 de l’adversaire a anéanti les chances des Sorelois de se rendre au Bol d’Or.

Cette défaite crève-cœur de 23-18 contre l’équipe de Saint-Jérôme fait mal à l’entraîneur Harold Turbide et à ses joueurs, qui ont tout donné au cours de la rencontre.

« On a fait face à une grosse équipe pesante. Leurs joueurs ont fessé à plusieurs reprises sur le clou et ça a fini par payer. On leur a donné toute une game quand même. Ils sont habitués de marquer 50 points par match dans leur ligue et on les a gardés ça à 23 » analyse-t-il.

« Mais on a échappé des ballons aux mauvais moments. Je ne peux pas en vouloir à nos jeunes. Ils ont tout donné. Ce sont des choses qui arrivent dans un match de football », poursuit-il.

Les Patriotes de l’école Saint-Stanislas, de Saint-Jérôme, se rendront donc au Bol d’Or pour y disputer la finale provinciale le 15 novembre prochain.

image