20 août 2015
Déçu, David Théroux renfile les gants et retourne à l’entraînement
Par: Jean-Philippe Morin
David Théroux continue à s’entraîner fort et vise ramener la boxe à Sorel-Tracy dès cet automne. | TC Média – Pascal Cournoyer

David Théroux continue à s’entraîner fort et vise ramener la boxe à Sorel-Tracy dès cet automne. | TC Média – Pascal Cournoyer

Déception et frustration. Ce sont les deux premiers mots qui sont venus à la bouche de David Théroux (6-1-0, 4 KO), qui a vu son combat se faire annuler la veille du 15 août, deux minutes après la pesée de son adversaire mexicain Felipe De la Paz Teniente (15-6-2, 6 KO), qui s’est pointé avec 11 livres de trop.

La Régie des alcools, des courses et des jeux n’a eu d’autre choix que d’annuler le combat.

« J’étais… il n’y a pas de mots pour dire comment je me sentais. Déception, frustration… J’avais perdu 16 ou 17 livres depuis deux mois, je m’étais remis en forme comme jamais. C’était la première fois que ça m’arrivait, mais je sais que c’est arrivé à d’autres boxeurs. Je suis retourné à l’entraînement », explique-t-il.

Il avait même écrit un petit mot sur sa page Facebook, quelques minutes après avoir appris la nouvelle : « Un très gros manque de respect pour le monde de la boxe ».

David Théroux ne s’est pas battu depuis le 17 avril dernier, alors qu’il avait subi la défaite au Colisée Cardin de Sorel-Tracy contre Ignacio Mendoza. Il s’agit de la plus longue absence de Théroux hors du ring depuis qu’il a fait le saut chez les professionnels en juin 2014.

« C’est décevant, mais en même temps, j’ai continué à m’entraîner depuis l’annulation du combat. Quand j’ai su que mon combat était annulé vendredi, je suis allé au gym. J’ai mangé de bons repas vendredi et samedi, puis je suis retourné au gym lundi comme si rien n’était. Je peux me faire dire que j’affronte quelqu’un dans trois semaines, je dois être prêt », souligne le protégé d’Interbox.

Un retour à Sorel-Tracy dès cet automne?

En raison de cette longue période hors du ring, le Sorelois de 21 ans envisage de se battre à l’extérieur du Québec pour son prochain combat.

« Ça ne me dérange pas de me battre hors de Montréal ou même du Québec. Peut-être au Canada ou aux États-Unis, peu importe. Mon but est de me battre au moins une fois avant cet automne. »

Car cet automne, il vise un retour à Sorel-Tracy pour un troisième gala en deux ans au Colisée Cardin. Déjà, des pourparlers sont en cours pour ramener la boxe professionnelle à Sorel-Tracy.

« On a prévu revenir à Sorel cet automne, admet-il. C’est dans les plans. Il reste encore beaucoup de choses à régler, mais on veut redonner de la boxe au gens de Sorel. »

image