21 octobre 2020
De l’argent pour la deuxième vague dans la région?
Par: Sébastien Lacroix
Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, soutient que Québec pourrait avancer de l’argent dans la région au cours des prochaines semaines. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, soutient que Québec pourrait avancer de l’argent dans la région au cours des prochaines semaines. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Continuer d’acheter localement, limiter nos déplacements et encourager les services de commandes pour emporter des restaurateurs; voilà l’essentiel des mesures que l’on pourra prendre pour encourager l’économie locale alors que la région est passée en zone rouge, la semaine dernière.

Publicité
Activer le son

C’est le constat du maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, qui s’est dit satisfait des mesures prises jusqu’à maintenant pour permettre aux commerçants de passer à travers la pandémie. « Il y a eu plusieurs interventions mises de l’avant par le CLD en plus de la campagne d’achat local que nous avons lancée en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy », rappelle-t-il.

Il souligne également les 200 000 $ de liquidités qui avaient été avancées dès les premières semaines en attente des aides du gouvernement et de la mise sur pied de la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

En plus de tous les programmes qui ont été annoncés par les gouvernements pour passer au travers de la deuxième vague, le milieu espère recevoir de l’argent pour aider au développement économique à la suite de la consultation tenue par le député Jean-Bernard Émond, le 24 août.

« Nous souhaitons que ça ne ralentira pas le processus parce que nous sommes toujours en attente du rapport du député et il y a des annonces qui y sont liées. Il a reçu les mémoires et il doit faire de grandes orientations. Par la suite, la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Ève Proulx, devrait faire des annonces dans les premières semaines de novembre pour injecter des sommes dans l’économie locale », s’est avancé le maire de Sorel-Tracy.

image