8 juin 2020
De l’aide pour les routes de Saint-Aimé et Saint-Ours
Par: Sébastien Lacroix
Le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond et le maire de Saint-Aimé, Denis Benoit. 
Photo gracieuseté

Le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond et le maire de Saint-Aimé, Denis Benoit. Photo gracieuseté

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, a procédé à l’annonce de l’octroi d’une aide financière de plus de 1,8 M$ aux municipalités de Saint-Aimé et de Saint-Ours afin de soutenir l’amélioration de leurs réseaux routiers municipaux.

Publicité
Activer le son

Saint-Aimé profitera d’un montant de 960 836 $ pour assurer la réfection complète du rang Saint-Charles, sur environ 4,25 kilomètres, et d’une partie du rang Bord-de-l’Eau, d’une longueur de 1,2 km. De l’aide que reçoit avec une grande fierté le maire Denis Benoit.

En plus de l’asphaltage, soulignons que des travaux de remplacement de ponceaux ont aussi fait l’objet d’un appel d’offres sur les rangs Saint-Charles et Bord-de-l’Eau, à Saint-Aimé.

De son côté, la Ville de Saint-Ours recevra un montant de 873 695 $ pour la réfection du rang du Ruisseau Nord sur une longueur d’environ 950 mètres. Un dossier sur lequel la municipalité travaille depuis 2016.

Une nouvelle conduite d’eau potable sur une longueur d’environ 1530 mètres entre le chemin des Patriotes (route 133) et le pont, ainsi que des travaux optionnels de réfection de la chaussée pour une longueur totale d’environ 2730 mètres additionnels, font aussi partie d’un appel d’offres lancé en mars dernier.

« Non seulement les citoyens résidents du secteur, mais aussi les agriculteurs pourront enfin y circuler sans heurts. Le rang du Ruisseau Nord avait besoin d’une grande attention et nous sommes très heureux que le gouvernement ait considéré notre dossier pour nous permettre de régulariser la situation », souligne le maire Sylvain Dupuis.

Le député Jean-Bernard Émond qui a fait cette annonce au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, se réjouit de l’aide accordée aux deux municipalités. « Maintenir en bon état et améliorer les routes de nos municipalités est une priorité pour les gens d’ici, ainsi que pour notre gouvernement », a-t-il souligné.

image