26 mars 2019
De la sollicitation suspecte à Sorel-Tracy
Par: Katy Desrosiers
L'Office de la protection du consommateur recommande d'être vigilant lorsque des commerçants itinérants veulent conclure un contrat trop rapidement. 
Photo gracieuseté depositphotos.com

L'Office de la protection du consommateur recommande d'être vigilant lorsque des commerçants itinérants veulent conclure un contrat trop rapidement. Photo gracieuseté depositphotos.com

Certains commerçants itinérants sollicitent actuellement des propriétaires de résidences en lien avec le crédit d’impôt RénoVert, dont la période d’admissibilité prend fin le 31 mars. Ceux-ci offrent des inspections gratuites, cependant l’Office met en garde la population de ne pas croire au pied de la lettre leurs offres et surtout, de ne pas signer de document sans en comprendre tous les détails.

Parfois, à force de promesses de réduction de coûts de chauffage, le vendeur obtient la signature du propriétaire. Selon l’Office, certains pourraient regretter leur choix puisque les travaux ne sont pas toujours requis et les équipements peuvent être acquis à un prix exorbitant. Souvent, les économies promises ne sont pas au rendez-vous.

Même si le phénomène dure depuis plusieurs années, il a pris de l’ampleur avec l’utilisation de moyens de sollicitation comme les publicités sur les réseaux sociaux, les promesses de réduire la facture de chauffage et les centrales de télémarketing qui utilisent des possibles subventions pour tenter les propriétaires.

Afin d’éviter le piège, il faut s’assurer de comparer les prix. Souvent, ces compagnies itinérantes vont offrir les équipements à des coûts plus élevés que le marché, et vont fermer leurs portes après quelque temps, laissant les clients seuls avec leurs problèmes. Il faut aussi se méfier si de tels vendeurs affirment qu’il faut changer l’isolation de la résidence due à une contamination.

L’Office invite donc les consommateurs qui ont fait l’objet d’une sollicitation insistante ou qui souhaitent porter plainte contre un de ces commerçants à contacter un de ses agents au 1 888 672-2556. Il est possible aussi de consulter le site Internet de l’Office de protection du consommateur pour plus d’informations.

image