9 septembre 2019
Dans l’ancienne usine du Loup Rouge sur la rue Plante
De la bière italienne sera brassée à Sorel-Tracy
Par: Sébastien Lacroix

La bière de la marque Birra Fanelli sera brassée à Sorel-Tracy dès le mois d'octobre. Photo tirée de Facebook

Francesco Fanelli (à droite) est copropriétaire de Birra Fanelli. Photo tirée de Facebook

La bière de la marque Birra Fanelli sera brassée à Sorel-Tracy dès le mois d'octobre. Photo tirée de Facebook

La bière de la marque Birra Fanelli sera brassée à Sorel-Tracy dès le mois d'octobre. Photo tirée de Facebook

Les équipements de l’ancienne microbrasserie du Loup Rouge reprendront bientôt du service. Selon ce qu’a appris Les 2 Rives, Birra Fanelli prévoit commencer ses activités dès le début du mois d’octobre, sur la rue Plante, à Sorel-Tracy.

Lancée il y a trois ans, l’entreprise loue actuellement des locaux dans le quartier Griffintown et fait brasser ses produits chez Oshlag, à Montréal. En déménageant à Sorel-Tracy, l’entreprise y concentrera ainsi l’ensemble de sa production. Ce qui devrait permettre de créer trois ou quatre emplois.

Dans un premier temps, Birra Fanelli prévoit produire 250 000 litres de bière, ce qui lui permettrait déjà de doubler sa production actuelle. « On commencerait tranquillement, pour roder les équipements, mais on essaierait d’aller jusqu’à 500 000 litres », a indiqué l’un des copropriétaires, Francesco Fanelli.

Trois ou quatre sortes de bières italiennes en barils, en bouteilles et en canettes sortiraient des cuves de l’usine de Sorel-Tracy pour être commercialisées dans les bars et sur les tablettes.

Des bières faites à partir de recettes italiennes, mais fabriquées au Québec. « On n’a rien à faire avec l’Italie, explique Francesco Fanelli. Nous avons seulement acheté le nom d’une petite compagnie qui a existé dans les années ’50 en Italie. »

Le transfert du permis de brasseur industriel du Loup Rouge (BR-096) a quant à lui l’objet d’une demande à la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) du Québec, le 23 août dernier.

À moins d’une opposition, Francesco Fanelli et Paul C. Quinn, qui sont propriétaires de la compagnie à numéro 9391-9108 Québec inc. à 50 % chacun, devraient obtenir les autorisations nécessaires au cours des prochaines semaines.

Lorsque joint par Les 2 Rives, l’ancien propriétaire du Loup Rouge, Yves Bérard, a préféré ne pas commenter le transfert du permis, ni la situation de l’entreprise qui avait déclaré faillite au printemps, soit quelques mois après avoir cessé la production.

En juin dernier, celui-ci se disait confiant de trouver un repreneur. Il avait alors déclaré qu’il y avait de l’intérêt pour les équipements en raison de la qualité des installations de l’usine démarrée en juin 2016.

image