4 novembre 2016
De bons Samaritains viennent en aide aux victimes d’un incendie
Par: Julie Lambert
Le bon Samaritain Carl Boisvert a aidé lors de l’évacuation des appartements sur la rue Adélaïde où l’incendie a eu lieu le 4 novembre. | Photo: TC Média – Julie Lambert

Le bon Samaritain Carl Boisvert a aidé lors de l’évacuation des appartements sur la rue Adélaïde où l’incendie a eu lieu le 4 novembre. | Photo: TC Média – Julie Lambert

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

L'incendie a rasé l'immeuble à logements et s'est propagé sur le bâtiment voisin. | Pascal Cournoyer

Trois cols bleus et un citoyen ont sauvé la vie de nombreux résidents victimes d’un incendie sur la rue Adélaïde, le 4 novembre.

d=

Michel Gouin, Yves Bibeau et Normand Dupuis, cols bleus à la Ville de Sorel-Tracy, étaient les premiers arrivés sur les lieux. Ils ont défoncé la porte de l’appartement en flammes où deux adultes et deux enfants étaient encore endormis. Ils les ont sortis in extremis et les ont amenés dans leur camion pour les réchauffer.

André Lepage, qui a assisté à cette scène, raconte : « Le feu était pogné ben raide. J’ai vu un employé de la Ville sortir avec un bébé dans les bras. On a cogné aux portes de la maison à côté, mais le logement était vide », témoigne-t-il.

Une intervention efficace

Lorsque le feu prenait de l’ampleur et commençait à se propager dans un autre immeuble à proximité, Carl Boisvert s’est précipité à l’arrière de la bâtisse et est monté au deuxième étage pour avertir les gens du danger et les aider à évacuer.

« Je n’ai pas réfléchi. Il y avait une place en arrière du bloc où il y avait des flammes qui commençaient à être visibles. Il y avait une mère de famille, un enfant dans sa coquille, la grand-mère et un autre enfant. J’ai attrapé tout ce que je pouvais et je les ai sortis », mentionne-t-il calmement.

Dans le logement du bas, il a sommé un homme déjà sorti de ne pas retourner dans son logis pour sauver ses effets personnels et son chien. M. Boisvert est venu en aide à deux chats et deux chiens qu’il est allé chercher par la suite.

« Je ne suis pas un héros, j’ai juste aidé des gens. La fumée commençait vraiment à être dense. Il y avait un chien au fond du logement. Il m’a mordu la première fois. J’ai dû aller chercher une couverture et l’envelopper pour le sortir », décrit-il.

Son intervention a duré entre cinq ou 10 minutes, estime le paramédic en congé ce jour-là. Heureux que personne n’ait été blessé, le bon Samaritain avoue ne pas avoir pensé un seul instant que sa vie aurait pu être en danger.

« Je suis souvent intervenu sur des incendies, mais surtout en stand-by. Je me suis lancé de façon instinctive. Je suis rentré dans la maison, c’était difficile de respirer. Un moment donné, il n’y avait plus rien à faire puisque le feu était dans l’entretoit », conclut-il.

Une aide se forme

Un conseiller publicitaire du journal Les 2 Rives Kévin Arseneault a mis en place une aide pour une locataire touchée par l’incendie. Grâce à son aide, la mère de famille recevra des vêtements du Recyclo-Centre et des couches de la pharmacie Jean Coutu de Sorel-Tracy.

Plusieurs citoyens ont également lancé des appels à l’aide sur différents médias sociaux, dont Facebook, au cours des heures qui ont suivi l’incendie. Les familles seront prises en charge par la Croix-Rouge.

Avec la collaboration de Jean-Philippe Morin

À lire aussi:

Mise à jour: le bâtiment voisin est touché

Un violent incendie rase un immeuble à logements sur la rue Adélaïde

Détails de l’incendie

– L’incendie a été déclenché vers 9h22 et a été maîtrisé à 12h22.

– L’enquête a été confiée à la Sûreté du Québec. On ne connaissait pas encore la cause, le 4 novembre en fin de journée.

– Une cinquantaine de pompiers ont répondu à une alerte générale.

– Les sapeurs de Contrecœur ont été appelés en renfort en couverture de territoire à la caserne.

– Une dizaine de personnes du voisinage ont été évacuées en plus des quatre résidents de l’immeuble à logements incendié.

image