21 avril 2015
Danick Lambert poursuit sa domination
Par: Jean-Philippe Morin
Danick Lambert lors de sa victoire à Eganville, en compagnie du « flag man » et du drapeau à damier. | gracieuseté

Danick Lambert lors de sa victoire à Eganville, en compagnie du « flag man » et du drapeau à damier. | gracieuseté

SOREL-TRACY – Deuxième en junior 340, champion en semi-pro 500, deuxième en pro 500; le pilote de motoneige sorelois Danick Lambert a continué de faire écarquiller les yeux sur le circuit Pro Tour cette saison en performant à un si jeune âge (16 ans).

Publicité
Activer le son

Deuxième plus jeune pilote du circuit, Lambert a excellé dans les trois catégories de compétition auxquelles il a participé. D’avoir été le champion en semi-pro le rend fier, certes, mais sa deuxième place dans le pro 500 le satisfait tout autant.

« J’ai fini deuxième, mais avec le même nombre de points que le premier. La différence, c’est qu’il a eu trois victoires et moi deux, c’est ce qui nous départage. Ça s’est décidé à la toute dernière course de la saison. Dans les circonstances, je suis satisfait », explique le jeune homme.

Dans cette catégorie, une quinzaine de motoneigistes sont au cœur de la compétition. « C’est la plus exigeante avec le plus grand nombre de tours. L’an prochain, je vise un doublé. Je veux être champion dans le semi-pro et le pro 500 », lance-t-il avec confiance.

Danick Lambert a participé à cinq courses au cours de la saison, dont quatre sur le circuit Pro Tour : Valcourt, Roberval, Eganville (Ontario) et Booneville (États-Unis).

Sa première course de la saison, à Eagle River au Wisconsin, ne comptait pas dans son championnat. Cette prestigieuse piste est considérée comme le Championnat du monde de course ovale de motoneige. En janvier dernier, le Sorelois, qui était le seul Québécois à participer à la compétition en 500 cc, a terminé troisième à la course en soirée.

Le plus gentilhomme

En plus de ses bons résultats, Danick Lambert a été élu par ses adversaires à titre de pilote le plus gentilhomme. Il a reçu le trophée Dany-Lee à égalité avec son ami Mike Hakey.

« C’est un honneur de recevoir ce trophée. Dany Lee était un pilote respecté dans le milieu de la motoneige et il est décédé accidentellement, tout le monde l’aimait. Ce trophée est donc remis à quelqu’un que tout le monde apprécie, qui ne se cache pas quand il finit deuxième, qui félicite ses adversaires. C’est le fun parce que ce sont justement les adversaires qui votent et j’ai été choisi », explique-t-il.

Maintenant que la saison est terminée, Danick Lambert profitera de son été avant la première neige vers la fin 2015. D’ici là, il travaillera avec son équipe et son père afin d’améliorer son bolide.

« J’ai atteint mes objectifs cette saison, j’en suis fier. On va maintenant travailler sur la machine et effectuer quelques modifications pour gagner de la vitesse », conclut-il.

image