1 avril 2016
Cure de jouvence au Canal-de-Saint-Ours
Par: Julie Lambert
Le Canal-de-Saint-Ours bénéficiera d’une cure de jouvence grâce à un investissement de 7,6 M$. | Photo: TC Média – Sarah-Eve Charland

Le Canal-de-Saint-Ours bénéficiera d’une cure de jouvence grâce à un investissement de 7,6 M$. | Photo: TC Média – Sarah-Eve Charland

Le Canal-de-Saint-Ours bénéficiera de plusieurs améliorations grâce à un investissement de 7,674 M$ du gouvernement du Canada. Au cours des cinq prochaines années, des projets de réfection de la maison du Surintendant et du barrage du lieu historique sont prévus.

L’annonce a été faite par la ministre de l’Environnement et du changement climatique, Catherine McKenna, le 29 mars dernier. En tout, ce sont 170 M$ que le gouvernement investira dans les canaux historiques de Parcs Canada au Québec.

« Grâce à cet investissement considérable, notre gouvernement protège et préserve ces endroits précieux tout en soutenant les économies locales, et contribue à la croissance du secteur du tourisme en renforçant leur charme et leur attrait », a déclaré la ministre McKenna lors de l’annonce.

L’enveloppe octroyée à Saint-Ours servira à la réfection des structures maritimes du Canal-de-Saint-Ours, c’est-à-dire au barrage, à l’écluse et à la passe migratoire.

Des travaux de réfection seront aussi réalisés sur la maison du Surintendant comme le remplacement de la toiture, la stabilisation de la fondation ainsi que la remise en état de la mécanique du bâtiment.

Un plus pour le tourisme

Le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, se réjouissait de cette nouvelle. Selon lui, la décision du gouvernement aidera grandement la préservation d’un lieu touristique important de sa municipalité.

« La maison du Surintendant est un joyau sur l’île. Je suis content que ces investissements servent à la conserver et à la garder. Elle a une grande valeur. Notre barrage n’était pas encore désuet, mais il est bien de savoir que le gouvernement a pris les mesures afin qu’il ne le soit pas. Je suis très heureux, c’est un atout non négligeable pour le tourisme », mentionne le maire Dupuis.

Le député de Bécancour–Nicolet–Saurel, Louis Plamondon, souligne que ce projet de Parcs Canada cheminait dans la sphère politique depuis plusieurs années, mais qu’il était bloqué en raison de la politique de réduction des dépenses de l’ancien gouvernement conservateur de Stephen Harper. La venue des libéraux a permis de clore le processus, croit-il.

« Le changement d’attitude du gouvernement, qui n’est pas dans l’obsession du déficit et qui a investi dans le but de relancer de l’économie, a finalement permis à ce dossier d’aboutir. C’est une bonne nouvelle puisque le Canal-de-Saint-Ours est un attrait touristique important pour la région et un endroit magnifique. Il y a beaucoup de visiteurs qui le visitent et cela en amènera encore plus. »

Selon la porte-parole de Parcs Canada, Marie-Ève Francoeur, depuis 2015, deux importants investissements ont été réalisés dans ce lieu historique.

En août 2015, près de 1,7 M$ avaient été annoncés pour la réhabilitation des systèmes mécaniques et électriques du barrage de Saint-Ours en vue d’assurer la fiabilité de l’opération du barrage.

« Les investissements annoncés en août 2015 et ceux annoncés le 29 mars dernier font partie du plus grand plan d’infrastructure mis en place depuis la création de Parcs Canada, il y a 400 ans. »

image