11 août 2021
Contrecœur souhaite créer un espace de vie collectif dans son centre-ville
Par: Katy Desrosiers

Les travaux de la Place François-De Sales-Gervais devraient se terminer à la fin septembre 2021. Photo gracieuseté

La Ville de Contrecœur collaborera avec l’organisme La Pépinière afin d’élaborer un projet de création d’un espace de vie collectif à la Place François-De Sales-Gervais, près du fleuve Saint-Laurent. Les citoyens de Contrecœur sont même invités à participer au projet en partageant leurs aspirations et idées face à cet endroit.

Publicité
Activer le son

La Pépinière est un organisme à but non lucratif qui se spécialise dans la création et la gestion d’espaces publics rassembleurs.

La mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, souhaite dynamiser la placette de la Place François-De Sales-Gervais en déployant un aménagement temporaire attractif et inclusif.

« Ce lieu, communément appelé le quai municipal, nous le voulons pour notre communauté comme étant un espace d’ancrage incontournable qui rapprochera les gens d’ici et ceux en visite. Le mandat octroyé à La Pépinière en est un de créer un cœur de vie où il est plaisant de se réunir, de discuter et de profiter de l’animation du moment », mentionne la mairesse par voie de communiqué.

Les travaux de réaménagement au quai municipal devraient se terminer à la fin septembre 2021. En 2022, la Ville déploiera cette place publique qui accueillera des activités communautaires, culturelles et commerciales.

Le codirecteur et cofondateur de La Pépinière Espaces Collectifs, Jérôme Glad, assure que cette future place publique a le potentiel de devenir un véritable cœur de vie et un lieu de fierté pour Contrecœur, tout en s’intégrant à un environnement naturel enchanteur et aux aménagements existants.

Les citoyennes et citoyens de Contrecœur peuvent répondre à une consultation publique en ligne du 9 au 20 août à 12 h sur le site Internet de la Ville dans l’onglet ville et ensuite sous l’onglet consultations citoyennes.

Les idées soumises par la population serviront à l’organisme pour élaborer des scénarios d’aménagement et les composantes de la future place publique.

« Nous souhaitons assurer la pérennité de la vie du lieu et impliquer les forces vives de notre municipalité afin de créer un site attractif et un milieu de vie à notre image », conclut Maud Allaire.

image