15 mars 2018
Contrecœur consacrera 700 000$ à ses infrastructures et son image
Par: Julie Lambert

La Maison Lenoblet-du-Plessis subira une mise aux normes de la Ville de Contrecœur. (Photo : Gracieuseté/Ville de Contrecœur)

Le conseil municipal de Contrecœur empruntera une somme de 658 400$ afin de financer les travaux dans ses parcs, à la mairie, à la maison Lenoblet-du-Plessis, aménager le garage municipal et déployer son nouveau logo au cours des prochains mois.

Lors de son assemblée publique du 13 mars, la Ville de Contrecoeur a autorisé l’emprunt de cette somme dans le but tout d’abord de concevoir et d’installer une station d’entrainement physique dans différents parcs municipaux afin de permettre aux citoyens de s’entraîner à l’extérieur.

La Ville utilisera aussi ce montant pour procéder à l’aménagement d’un bâtiment acquis en 2017 en vue d’y installer le garage municipal. Cette somme servira également à améliorer le système de chauffage et la climatisation centrale de la mairie ainsi qu’à mettre aux normes de la Régie du bâtiment la Maison Lenoblet-du-Plessis.

Finalement, la Ville réservera une partie du montant afin de déployer son nouveau logo implanté en octobre 2016.

Interdiction de stationnement

La Ville a décidé d’ajuster le plan identifiant les interdictions et la limitation au stationnement sur son territoire lors de l’assemblée du conseil de ville. L’interdiction sera transférée sur le côté sud-ouest de la rue des Chênes et en alternance selon les jours de la semaine sur un tronçon de la rue des Érables. Les modifications au règlement permettront aussi de créer une zone débarcadère en face de l’église Sainte-Trinité sur la route Marie-Victorin et d’interdire le stationnement sur le côté sud-ouest de la rue Ducharme entre les rues Hébert et Legendre.

Réfection de rues

Les membres du conseil municipal de Contrecœur ont aussi autorisé l’emprunt d’un montant maximum de 385 000$ pour financer le pavage sur les rues Duval, Cardin et de l’Église. Cette somme servira aussi à la réfection des trottoirs et des travaux d’un ponceau sur le rang du Ruisseau qui est en train de s’affaisser.

image