24 janvier 2019
Construction d’une piste multifonctionnelle à Contrecœur
Par: Julie Lambert

La Ville de Contrecœur va mettre de côté un règlement d'emprunt de près de 1,3 M$ en attendant la fin des études environnementales dans le cadre de l'agrandissement du Port de Montréal. Photo Centre d'interprétation maritime de Contrecœur

La Ville de Contrecœur a octroyé un contrat de 298 000 $ pour la construction d’une piste multifonctionnelle sur le prolongement de la rue Bourgchemin. Les travaux sont prévus au printemps et permettront de sécuriser le secteur emprunté par plusieurs cyclistes.

« Nous ferons des travaux de signalisation et de marquage afin de prolonger la piste de la rue Bourgchemin jusqu’au carrefour giratoire. Elle partira de l’école primaire des Coeurs-Vaillants et on la raccordera avec la rue des Patriotes. Les gens qui passent en vélo ne trouvaient pas ça évident, mais les travaux permettront de sécuriser leur passage », a souligné le directeur général, François Handfield.

Le conseil municipal a attribué le contrat, lors de sa dernière assemblée publique du 15 janvier, à la compagnie Univert Paysagement, située à Montréal.

La Ville a également adopté une résolution afin d’abroger son règlement d’emprunt de 1 289 725 $ qui devait servir à financer l’acquisition de deux terrains de gré à gré ou par expropriation. Le conseil avait pour but de développer son secteur industriel dans le cadre de l’agrandissement du Port de Montréal à Contrecœur.

Les terrains visés, soit les lots 5 024 700 et 5 024 728 appartenant à la Ferme Ménanmar Inc., sont situés dans le secteur de la montée Lapierre. La Ville avait émis en 2015 un avis d’expropriation. Une autre avis a été déposé au Tribunal administratif du Québec afin de retirer cette demande.

Selon le directeur général de la Municipalité, la Ville a mis son projet de côté pour une raison financière, mais également en attendant les autorisations gouvernementales afin que le Port de Montréal puisse effectuer ses travaux d’agrandissement.

« Cela va permettre à la Ville de se concentrer sur d’autres projets et aussi alléger le budget en attendant que tout se concrétise. Les membres du conseil vont suivre avec attention la fin des études environnementales et attendre le début officiel du projet avant d’enclencher le processus pour son parc industriel », mentionne-t-il.

La Ville de Contrecœur a aussi adopté une résolution afin de changer le nom du Centre des loisirs Saint-Laurent-du-Fleuve pour celui du Centre des loisirs Aristide-Arpin. Les membres du conseil répondaient ainsi à une suggestion de la famille de l’ancien marguiller et homme impliqué dans sa communauté. L’inauguration officielle devrait se dérouler dans les prochains mois.

image