Sections

De l’aide demandée pour déménager La Porte du Passant


Publié le 18 mai 2017

La directrice générale de La Porte du Passant, Marie-Josée Averill, planifie le déménagement de l’organisme.

©TC Média - Sarah-Eve Charland

La Porte du Passant changera d’adresse au cours des prochains mois. L’organisme, qui a présentement pignon sur rue au Centre communautaire Notre-Dame, cherche de l’aide afin de réaliser ces importants changements.

Des économies réalisées au cours des dernières années ont permis à La Porte du Passant d’assumer les frais du déménagement. La santé financière de l’organisme va plutôt bien, dit sa directrice générale Marie-Josée Averill.

Elle est toutefois à la recherche d’aide en expertise ou en main-d’œuvre. Sans aide extérieure, l’organisme devra abandonner un four dans les locaux actuels puisque le déménager coûterait trop cher.

C’est l’un des points sur lequel la Ville de Sorel-Tracy souhaite contribuer. « On est en discussion avec la directrice générale pour trouver des façons d’aider et des alternatives, mentionne le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Elle va nous déposer officiellement des demandes, que ce soit pour du transport ou de l’expertise. »

« On a toujours supporté cet organisme. Quand on soutenait le centre Notre-Dame, indirectement, ça faisait en sorte de maintenir cet établissement fonctionnel », poursuit-il.

Alors qu’elle se situe dans un local de 5000 pieds carrés, La Porte du Passant déménagera dans un local de près de 7500 pieds carrés afin de répondre aux besoins de plus en plus grandissants. Ni l’emplacement ni la date ne sont connus à l’heure actuelle.

Il y a quelques années, le service alimentaire dédié aux plus démunis servait une cinquantaine de repas quotidiennement. Aujourd’hui, l’organisme peut servir jusqu’à 120 repas par jour.

« On n’est plus juste un service de cafétéria, mais un milieu de vie. Notre nouvel emplacement permettra entre autres aux itinérants de venir prendre une douche », mentionne Mme Averill.

L’aboutissement de plusieurs années de réflexion

Il y a près de quatre ans, l’organisme a reçu une missive expliquant que les propriétaires du centre Notre-Dame souhaitaient s’en départir. Depuis ce temps, La Porte du Passant a réfléchi à une alternative.

Trouver un local de plus de 7000 pieds carrés au centre-ville n’est pas une tâche facile, observe la directrice générale Marie-Josée Averill.

Au fil des années, la situation s’est dégradée au centre Notre-Dame. Le bâtiment n’est plus sécuritaire pour les usagers, selon la directrice générale. À l’été 2016, l’organisme a fermé ses activités durant une journée puisque la température n’était pas supportable, raconte-t-elle.

« Même si les états financiers vont bien, ça fait plusieurs années qu’on demande de l’aide. Au début, tout le monde a de bonnes volontés. Au fil des ans, la volonté disparait », affirme la directrice générale.

En novembre 2015, l’organisme a déposé une première demande de soutien à la Ville de Sorel-Tracy. En décembre 2016, la Ville a suggéré de construire un bâtiment sur le terrain à l’intersection des rues Prince et Limoges.

Ce processus aurait entrainé des délais trop longs, selon Mme Averill. Le conseil d’administration et la directrice ont pris la décision de déménager l’organisme dans un bâtiment appartenant aux Habitations Richard Hébert.

« La sécurité des usagers est primordiale. On ne pouvait pas attendre », conclut-elle.