26 septembre 2018
Claude St-Germain laisse le monde du hockey et des médias dans le deuil
Par: Sarah-Eve Charland

L'animateur de RDS, Yanixk Lévesque en compagnie de Claude St-Germain lors de son hommage au Colisée Cardin en 2016. (Photo : Philippe Manning)

Les intervenants du monde des médias et du sport rendent hommage à l’ancien propriétaire de CJSO, Claude St-Germain, qui a rendu l’âme le 22 septembre à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Selon ses proches et anciens collègues, il laissera un grand héritage dans tous les domaines auxquels il a contribué.

« Propriétaire de CJSO 101,7 FM, où j’ai travaillé dix ans, il y était constamment branché. Rien ne pouvait lui échapper. Pas un bulletin de nouvelles, pas une entrevue, pas une publicité, pas une chanson. À 6h, tous les matins, il partait, casque d’écoute sur la tête, pour sa marche rapide et, dès son arrivée à la station, vers 7h ou 7h30, nous avions droit à ses commentaires. Il était exigeant, d’une exigence qui tirait tout le monde vers le haut », se remémore le député sortant de Richelieu et ancien journaliste à la station, Sylvain Rochon.

Claude St-Germain a été copropriétaire de Radio Richelieu (CJSO AM) de 1979 à 1986, actionnaire de CJSO 101,7 Fm de 1988 à 1994, puis propriétaire unique jusqu’en 2006. L’animateur de RDS, Yanick Lévesque, a travaillé pendant 18 ans avec M. St-Germain dans le monde de hockey, ainsi que pendant 15 ans à CJSO.

« C’est comme mon deuxième père. J’étais très proche de lui. C’est le monsieur qui m’a aidé le plus professionnellement. J’y dois ma carrière. Il disait tout le temps : c’est toi qui a fait ton chemin. Mais ce monsieur-là m’a donné ma chance. J’ai toujours gardé des liens très proches de lui », affirme M. Lévesque.

Selon lui, M. St-Germain a sauvé la station de radio en 2004 lorsque le bâtiment a été incendié. « Il aurait pu mettre la clé sous la porte et prendre le chèque d’assurance. Il avait une cinquantaine d’années. Il avait une situation financière correcte. Il n’avait pas nécessairement besoin de ça. Son premier réflexe a été de dire qu’il ne pouvait pas fermer ça. Trop de monde allait perdre leur emploi. En 24 heures, la station était de retour en onde », se rappelle-t-il.

Un homme passionné de hockey

Claude St-Germain a été longtemps impliqué dans l’équipe de hockey des Riverains du Richelieu midget AAA, mais aussi au sein des Royaux de Sorel et du Mission de Sorel-Tracy dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

« Il faisait ça comme hobby. Il ne gagnait pas sa vie avec ça. Il a fait beaucoup pour le hockey et la ligue. Il laisse une grande marque au niveau sportif. Il y a plusieurs joueurs dans la Ligue nationale de hockey qui ont joué pour Claude [St-Germain], comme Josée Théodore, Stéphane Quintal et Francois Beauchemin », souligne M. Lévesque.

En décembre 2016, l’Association de hockey mineur du Bas-Richelieu (AHMBR) a rendu hommage à cet homme au Colisée Cardin devant plus de 800 spectateurs. L’animateur de RDS avait participé à l’organisation.

« Je savais que sa santé commençait à décliner. Je me suis dit qu’on devrait faire une fête à Claude [St-Germain]. On honore toujours les gens quand ils sont décédés. On ne le fait jamais de leur vivant. Ça va faire deux ans cet hiver. Il m’en parlait encore cet été à quel point ça l’avait touché », ajoute M. Lévesque.

Claude St-Germain avait été intronisé au Temple de la renommée en 2004 pour son implication comme gouverneur et propriétaire des Riverains de Richelieu midget AAA de 1981 à 1998.

La famille de M. St-Germain recevra les condoléances au salon Gilbert Mandeville et Fils le 5 octobre de 18h à 21h et samedi dès 9h. Les funérailles seront célébrées à l’église St-Pierre le 6 octobre dès 11h.

image