16 mai 2019
Le CISSSME déçu et surpris de la sortie des maires concernant les soins de santé à Sorel-Tracy
Par: Raphaëlle Ritchot

La présidente-directrice générale, Louise Potvin, (gauche) lors du point de presse de jeudi. Photo Raphaëlle Ritchot | Les 2 Rives ©

La présidente-directrice générale du CISSS Montérégie-Est (CISSSME), Louise Potvin, s’est dite très déçue et surprise, lors d’un point de presse le jeudi 16 mai au lendemain de la sortie des maires de la MRC de Pierre-De Saurel contre sa direction.

À lire aussi:
Les 12 maires tirent à boulets rouges sur le CISSSME
Réplique du CISSSME : le maire de Sorel-Tracy ne décolère pas

Elle a indiqué être en désaccord avec ce qu’a affirmé le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

« Nous n’empêchons pas l’Hôtel-Dieu d’obtenir de l’équipement, encore moins de nuire au recrutement de médecins spécialistes », a martelé Mme Potvin.

« On a investi, depuis 2015, parfois 1 M$ de plus par année que le budget autorisé pour Sorel en remplacement d’équipement. Ce n’est pas des fonds qui sont venus en addition du ministère, c’est parce que les territoires de Pierre-Boucher et d’Honoré-Mercier se sont privés de ces montants, pour les amener ici, pour remplacer, par exemple, les échographes cardiaques qui étaient très désuets », a illustré Mme Potvin.

Elle a énuméré une longue liste d’investissements qui ont été faits à l’Hôtel-Dieu en mentionnant que, depuis la fusion en 2015, c’est 3,3 M$ qui ont été dépensés en achats d’équipement médical.

« Un tel discours de la part du maire peut insécuriser la population, alors qu’il n’y a pas de raisons de s’inquiéter, a-t-elle ajouté. Depuis 2015, nous avons injecté beaucoup d’argent en terme de remplacement d’équipements. »

De son côté, le directeur des services professionnels du CISSSME, Dr André Simard, a appuyé les propos de sa collègue.

« Une des choses sur lesquelles on a travaillé beaucoup avec les médecins ici, ça a été de remettre à niveau les équipements de l’hôpital », précise-t-il.

D’ailleurs, il a également affirmé que les recrutements de médecins à Sorel-Tracy ne se faisaient pas différemment qu’à Longueuil ou Saint-Hyacinthe et que ces recrutements se faisaient avec des équipes locales.

« La réalité, c’est qu’il y a 18 % de médecins omnipraticiens de plus à Sorel qu’avant la fusion », a-t-il insisté. Du côté des médecins spécialistes, l’Hôtel-Dieu en serait au même nombre qu’il y a cinq ans.

Si Mme Potvin reconnaît que le transport en commun pourrait être amélioré pour les déplacements des citoyens qui ont besoin de soins à l’extérieur, elle s’est dite prête à travailler avec la MRC de Pierre-De Saurel à cet effet.

Pour ce qui concerne l’achat d’un appareil IRM à Sorel-Tracy, elle a une rencontre avec des médecins de la région le 5 juin. « La prochaine étape est de construire notre dossier et, si tout se passe bien, nous serons en mesure de le présenter à l’automne prochain au ministère », a-t-elle indiqué.

Mme Potvin a terminé en disant qu’elle tenterait de rappeler le maire de Sorel-Tracy pour mettre la situation au clair.

« Une inquiétude peut être exprimée, mais on ne peut pas affirmer des comportements ou des décisions qui ne sont pas vrais », a-t-elle conclu.

image