2 février 2021
Changement de direction générale à Contrecœur
Par: Deux Rives

François Handfield (à gauche) était jusqu’à tout récemment directeur général de la Ville de Contrecœur. Il est remplacé par Félix Laporte (à droite). Photos: LinkedIn et gracieuseté

Texte de Rémi Léonard | Le Courrier de Saint-Hyacinthe

François Handield, qui était jusqu’à récemment directeur général et greffier à la Ville de Contrecœur, a été embauché à titre de directeur du Service d’urbanisme et de l’environnement à la Ville de Saint-Hyacinthe. Il est entré en fonction le 1er février.

Publicité
Activer le son

Son remplaçant a été nommé au cours des dernières semaines. Il s’agit de Félix Laporte oma, cpa,ca, qui était jusqu’à tout récemment directeur général adjoint et directeur du Service administration, trésorerie et ressources humaines de la Ville de Contrecœur. M. Laporte, qui a aussi été nommé comme greffier en plus du poste à la direction générale, travaille depuis près de neuf ans pour la Ville de Contrecœur.

M. Handfield était le DG de Contrecœur depuis cinq ans, selon son profil LinkedIn. Il a auparavant été directeur général adjoint et directeur du Service de l’aménagement du territoire à Contrecœur, où il a passé l’essentiel de sa carrière de 1987 à 2020, hormis un intermède de deux ans au privé.

Urbaniste de formation, M. Handfield aspirait à revenir davantage vers ce domaine, ce qui explique entre autres son intérêt pour le poste à Saint-Hyacinthe, a indiqué au journal Les 2 Rives le directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau.

Le maire Claude Corbeil, qui a siégé au comité de sélection, a également affirmé que le candidat avait tout de suite fait une bonne impression en entrevue et qu’il se démarquait par son expérience combinée en urbanisme et en gestion. La conseillère municipale de Saint-Hyacinthe, Claire Gagné, n’a pas manqué de louer son « leadership participatif, son humanisme et sa vivacité », en séance du conseil le 18 janvier.

M. Handfield aura aussi la responsabilité de mettre en œuvre le nouveau Plan de développement durable de la Ville. Son salaire annuel est fixé à 116 000 $.

Avec la collaboration de Jean-Philippe Morin

image