7 novembre 2016
« C’est vraiment une bad luck » – Hugo Beauchemin
Par: Jean-Philippe Morin
Le combattant sorelois a subi une fracture à un os près de l’œil. | Photo: tirée de Facebook

Le combattant sorelois a subi une fracture à un os près de l’œil. | Photo: tirée de Facebook

Les débuts professionnels d’Hugo Beauchemin en arts martiaux mixtes ne se sont pas déroulés comme prévu, le 4 novembre, à la TOHU de Montréal. Le combattant sorelois s’est incliné au premier round.

Beauchemin avait pourtant bien commencé le combat. L’athlète de 5’10’’ avait le dessus debout, puis après que son adversaire Trelani Kidd ait tenté de l’amener au sol, Beauchemin a réussi à le renverser et à le dominer au sol.

Toutefois, l’homme de 35 ans s’est fait surprendre par trois coups consécutifs de Kidd. Un de ces coups a fracturé le plancher de l’orbite, un os très mince près de son œil.

« Il m’a frappé avec les jointures où le gant arrête de protéger. Ses coups ont remonté vers le haut, près de mon œil. Et comme mon œil est descendu et n’est pas égal à l’autre, il faut le remonter avec une plaque de métal. Ça n’a pas fait mal, ça ne m’a pas mis KO, j’ai seulement eu un flash, un drôle de feeling. C’est vraiment une bad luck », commente calmement Hugo Beauchemin, trois jours après le combat.

Après ces coups, le Sorelois a tenté de se coller sur son adversaire, mais il ne voyait presque plus rien.

« Je ne sentais plus un côté de mon visage. Je voyais triple d’un côté et triple du haut aussi. En face de moi, c’est comme si j’avais six adversaires. Le docteur n’a pas voulu que je poursuive et je comprends pourquoi! », ajoute-t-il.

Le combattant ultime subira donc une opération au cours des prochains jours. Après quoi il devra être en convalescence pour quatre semaines.

C’est l’organisation TKO MMA, du promoteur Stéphane Patry, qui a organisé le gala.

Un retour en arts martiaux mixtes?

Avant d’effectuer ses débuts professionnels le 4 novembre, Hugo Beauchemin dominait en kickboxing. En 11 combats en 2016, il a récolté 11 victoires, dont 7 par KO.

Il s’est toutefois lancé en arts martiaux mixtes afin d’accéder à Glory, la plus prestigieuse ligue de kickboxing au monde.

« Les arts martiaux mixtes, ce n’est pas quelque chose que j’avais visé au départ. Mon but est d’accéder à Glory. Je me suis dit qu’en participant à quelques combats en arts martiaux mixtes, en impressionnant, je pourrais me faire voir. »

Est-ce que cette défaite va le freiner à poursuivre sa carrière en arts martiaux mixtes, considérant ses succès en kickboxing?

« Je ne pense pas que ça va me braker. Si mon œil va bien, je veux continuer. J’ai une bonne relation avec Stéphane Patry et je veux retourner dans l’arène avec TKO MMA », conclut Hugo Beauchemin, qui rêve également d’être cascadeur ou combattant dans des films.

image