24 mai 2016
« C’est notre Coupe Stanley! » – la chef d’orchestre Josée Laforest
Par: Julie Lambert
L’Harmonie Calixa-Lavallée a remporté deux prix lors du Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec ce week-end.

L’Harmonie Calixa-Lavallée a remporté deux prix lors du Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec ce week-end.

L'Harmonie Calixa-Lavallée. | 2015 NathB photographe - tous droits réservés - www.nathb.ca

L'Harmonie Calixa-Lavallée. | 2015 NathB photographe - tous droits réservés - www.nathb.ca

L’Harmonie Calixa-Lavallée de Sorel (HCLS) a remporté deux prix lors du Festival des Harmonies et orchestres symphoniques du Québec les 19 et 22 mai dernier à Sherbrooke. Fière de cet exploit qui n’a pas été réalisé depuis une quinzaine d’années, la chef d’orchestre Josée Laforest croit que cela clôt en beauté le 100e anniversaire de l’HCLS.

Publicité
Activer le son

Lors de la 87e édition de ce rassemblement de musiciens de partout au Canada, la chef d’orchestre Josée Laforest ne se faisait pas d’attente en se rendant au concours.

Depuis 15 ans, l’Harmonie Calixa-Lavallée participait tous les deux ans à l’événement, mais arrivait souvent en deuxième place.

« L’Harmonie avait déjà remporté des trophées avec mon grand-père et mon frère Stéphane, mais pas depuis mon arrivée en 2001. J’avais dit aux musiciens de ne pas se faire d’idée. Je ne sais pas si cela a piqué leur orgueil ou si cela les a motivés, mais les musiciens ont tout donné », se réjouit la chef d’orchestre.

La cinquantaine de musiciens de l’Harmonie-Calixa-Lavallée ont interprété deux œuvres : Chorales et variations de Philippe Spake et Suite of Old American Dances de Robert Russell Benett.

Près de 8000 participants ont livré 300 prestations lors de l’événement. Le regroupement sorelois a mis la main sur la première place dans sa catégorie senior et aussi sur le trophée Yamaha, décerné au meilleur ensemble toutes les catégories confondues.

« Nous sommes vraiment honorés, confie Mme Laforest. C’était deux pièces qui convenaient parfaitement à l’ensemble. C’était riche comme musique. Le son de l’Harmonie est unique puisqu’elle compte plusieurs générations. Chaque personne d’expérience et le vent de jeunesse offrent quelque chose de différent. »

L’année a été bonne pour le groupe de musiciens, qui fêtait son 100e anniversaire. L’HCLS sera fortement sollicité cet été alors qu’il offrira cinq concerts.

« Cette distinction est un retour à nos belles années », ajoute-t-elle.

« Ça nous donne le goût de poursuivre nos activités encore longtemps. Le prix va aussi nous permettre de nous repositionner. Avec nos besoins d’être relocalisés en attendant la nouvelle salle, peut-être cela donnera une volonté au niveau politique de nous aider », conclut-elle.

Pendant l’événement, un hommage a été réalisé pour honorer la mémoire du musicien sorelois Gilles Valois, décédé cette année. Le clarinettiste a œuvré pendant 60 ans au sein de l’Harmonie Calixa-Lavallée, dont une trentaine d’années au sein de son conseil d’administration. Pour lui rendre hommage, la salle du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, où avait lieu le festival, a été renommée la salle Gilles-Valois durant le festival. Un trophée de ce festival portera aussi son nom.

image