12 janvier 2016
Centre sportif multifonctionnel : deux projets de plusieurs millions sur la table
Par: Julie Lambert
Une nouvelle étude a été réalisée pour voir la faisabilité d'un centre sportif multifonctionnel à Sorel-Tracy. | Bigandt.com

Une nouvelle étude a été réalisée pour voir la faisabilité d'un centre sportif multifonctionnel à Sorel-Tracy. | Bigandt.com

Un centre sportif multifonctionnel est bel et bien nécessaire à Sorel-Tracy, mais il en coûterait plusieurs millions de dollars. C’est du moins la principale conclusion d’une étude de faisabilité commandée par la Ville, dont le Journal a obtenu copie.

En 2009, une première étude commandée par la municipalité avait démontré l’état peu envieux de ses infrastructures sportives datant de 1970. L’an dernier, le conseil a demandé une nouvelle étude pour établir les options possibles.

La firme régionale Gestion Alter Ego a déposé son analyse en décembre dernier. Selon son étude, cinq options étaient possibles, mais seulement deux devraient être retenues en raison de leur faisabilité et des priorités identifiées par la municipalité.

24 M$ ou 6 M$?

La première consiste en un gymnase compétitif double avec soccer intérieur à 11 joueurs, d’une piste de course à pied et de deux salles polyvalentes. Les coûts de cette infrastructure, d’une superficie de près de 152 000 pieds carrés, sont estimés à 23,8 M$.

La deuxième option serait un gymnase compétitif double muni de deux salles polyvalentes et d’une salle de combat. Cette nouvelle construction coûterait 6,1 M$, en raison de sa plus petite superficie de près de 30 000 pieds carrés.

Le terrain suggéré pour y construire ce complexe sportif est celui situé près de la piscine Laurier-R.-Ménard et du Club de curling Aurèle-Racine. En ce moment, un terrain de 224 481 pieds carrés appartenant à la Ville y est disponible. La firme pense que cet espace est suffisant pour recevoir les deux options.

L’étude suggère trois formes de financements : des coûts assumés à 100% par la Ville, un partenariat régional avec la MRC de Pierre-De Saurel et un partenariat public-privé.

Loin d’une première pelletée de terre

Le directeur du Service des loisirs de la Ville de Sorel-Tracy, Louis Trempe, pense que cette analyse a permis à la municipalité de se faire une idée assez claire de ses besoins.

Certaines choses ont été écartées d’emblée, souligne-t-il, dont un terrain de tennis intérieur, un aréna ou une palestre de gymnastique en raison de leur faisabilité et de leur rentabilité en vertu du nombre d’utilisateurs envisagés, explique M. Trempe.

Malgré le dépôt de cette étude, la première pelletée de terre est loin de survenir avant au moins trois à cinq ans, insiste le directeur.

« On en est encore au stade des discussions. Les prix et les options pourraient changer. Aucune décision n’est arrêtée. On a regardé la faisabilité, mais beaucoup d’autres étapes doivent être réalisées avant qu’un concept final soit décidé. »

Rappelons que la Ville de Sorel-Tracy aurait bien aimé pouvoir acquérir l’école secondaire Bernard-Gariépy pour y aménager ce centre et diminuer les coûts de construction d’un nouveau bâtiment, mais la décision de la Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy de ne pas fusionner les deux écoles secondaires a écarté cette option en septembre 2015.

Recommandations dans le rapport

– La gestion déléguée à un organisme sans but lucratif serait à privilégier.

– En choisissant d’implanter des équipements compétitifs, la Ville permettra la tenue d’événements sportifs d’envergure qui apportera des retombées économiques.
– La superficie des salles polyvalentes doit prévoir une capacité d’accueil de 50 personnes et plus pour une meilleure rentabilité d’utilisation.
– Il faut considérer un rayon de 15 km ou 20 minutes de déplacement pour établir le bassin de clients potentiels. Au-delà de ce rayon, les gens se déplaceront pour un besoin spécifique.
– Les équipements technologiques sont très recherchés par la clientèle sportive.
– Il est important de prévoir une plus grande superficie advenant le désir d’ajouter des équipements par la suite.
image