7 mai 2018
Début de la saison des Marlins de Sorel-Tracy le 11 mai
« Ce serait un échec de ne pas se rendre en finale » – Francis Simard
Par: Julie Lambert

Jean-Philippe Morin, joueur-entraîneur des Marlins de Sorel-Tracy, entame sa huitième saison avec l'équipe soreloise. (Photo : archives/Ghyslain Bergeron)

Les Marlins de Sorel-Tracy ont bon espoir d’atteindre la finale de la Ligue de baseball senior de la Vallée-des-Forts (LBSVF) après une année remplie de succès en 2017.

Le joueur-entraîneur Francis Simard a encore sur le cœur la défaite en cinq matchs l’été dernier contre les Indians de Granby, en demi-finale de la LBSVF.

« On menait 2-0 dans la série. Dans le troisième match là-bas, on était à un cheveu d’égaler la marque en septième manche sur un jeu fort serré, mais l’appel n’a pas été en notre faveur. Finalement, ils ont gagné les matchs 4 et 5 pour se sauver avec la série. Après être passé si près, avec l’équipe qu’on a, je ne vois pas pourquoi on ne se rendrait pas en finale cette année », commente-t-il.

Si le lanceur Nicolas Roch, auteur d’une fiche de sept victoires en autant de décisions avec une moyenne de points mérités de 0,39, peut répéter ses exploits de l’an dernier, les Marlins seront en bonne position au classement à la fin de la saison, croit Francis Simard.

« Nos objectifs sont de terminer au premier rang de notre division en saison régulière et surtout, d’atteindre la finale. Rendus là, tout peut arriver. Ce serait un échec de ne pas s’y rendre », espère l’entraîneur.

Deux nouveaux joueurs réguliers s’ajoutent à la formation, soit Jeffrey Raymond-Thériault et Benjamin Tessier, tandis que les frères Mathieu et Francis Beaulieu ont été échangés aux Expos de Varennes. Le reste de la formation sera sensiblement la même.

De nombreuses rivalités

Si la rivalité contre Granby s’est intensifiée l’an dernier avec cette demi-finale, celle contre les Tigers de Drummondville est bien vivante. Les Marlins les ont éliminés en cinq matchs en quart de finale l’an dernier.

« La ligue passe de neuf à dix équipes, c’est donc dire qu’avec deux divisions de cinq équipes, on joue plus de rencontres contre les formations de notre division. On va affronter Drummondville quatre fois cette année; même chose contre les Expos de Varennes et les Giants de Belœil, contre qui les matchs sont toujours serrés. Il y a beaucoup d’adversité dans la ligue, ce ne sera pas facile », admet Francis Simard.

L’an dernier, les Marlins ont terminé la saison au quatrième rang sur neuf équipes avec une fiche de 14-10, la même que les Pirates de Saint-Bruno et les Tigers de Drummondville, qui avaient terminé troisième et cinquième.

« On s’est battus jusqu’à la dernière semaine pour la tête du classement. En séries, on était à un pouce de balayer les éventuels champions, les Indians de Granby. C’est pourquoi je suis aussi confiant qu’on peut encore faire plus cette année », conclut-il.

La saison s’amorce le vendredi 11 mai, à 20h au stade René-St-Germain de Sorel-Tracy contre les Indians de Granby. Après un séjour à Drummondville le lundi 14 mai, les Marlins seront de retour à domicile le vendredi 18 mai, à 20h au stade, contre les Expos de Varennes.

Pour le calendrier complet : www.lbsvf.ca

image