10 décembre 2020
Dans le cadre du projet Cité 3000
Canac s’implantera à Contrecœur en 2021
Par: Jean-Philippe Morin

Se trouvant sur le site du futur CANAC : Yves Samuel, président de Grilli Samuel Consortium immobilier, Charles Laberge, responsable du développement et de la construction de CANAC, Maud Allaire, mairesse de Contrecœur et Josée Lagacé, directrice communications et marketing au Fonds immobilier de solidarité FTQ. Photo Ville de Contrecœur

Des travaux d’infrastructure ont actuellement lieu sur le site de la Cité 3000 pour accueillir les futures entreprises. Photo Ville de Contrecœur

Le CANAC de Contrecœur totalisera 43 000 pieds carrés de superficie et comptera un entrepôt de 31 000 pieds carrés Photo gracieuseté

La Cité 3000, un projet résidentiel, commercial et résidentiel d’envergure attendu depuis quelques années à Contrecœur, verra finalement le jour en 2021. Les autorisations gouvernementales sont maintenant accordées et la construction de la quincaillerie Canac pourra débuter dans quelques mois entre l’autoroute 30, la route 132, la rue Dansereau et la montée de la Pomme d’Or.

Publicité
Activer le son

La première étape sera la construction du carrefour giratoire à partir de l’autoroute 30 et de la Montée de la Pomme d’Or par la Ville de Contrecœur. Ces travaux sont nécessaires au développement du pôle commercial et ils débuteront dès le printemps 2021.

« L’implantation commerciale de Canac assurera la création de nombreux emplois dans un avenir rapproché. Cet autre jalon commercial attendu par la population confirme que la Ville de Contrecœur sera portée en 2021 par la réalisation de projets économiques qui auront des retombées non seulement sur l’achat local, mais également sur la vie communautaire », se réjouit la mairesse Maud Allaire.

La construction de la 32e succursale de Canac devrait débuter l’été prochain, une fois que les travaux d’infrastructures seront entamés par la Ville. La succursale totalisera 43 000 pieds carrés de superficie et comptera un entrepôt de 31 000 pieds carrés en plus de créer plus de 125 emplois. « [Cette implantation] nous permettra de desservir la population d’une ville en plein essor démographique », indique le président de Canac, Pierre Laberge.

De l’intérêt pour la Cité 3000

Selon le président de Grilli Samuel Consortium Immobilier et promoteur de la Cité 3000, Yves Samuel, d’autres commerçants et une bannière hôtelière ont démontré un intérêt pour le secteur.

« Notre objectif est d’attirer des bannières stratégiques et appréciées d’une large clientèle afin de desservir autant les besoins de la population environnante, que ceux des travailleurs qui seront en transit sur ce pôle commercial et éventuellement sur le pôle industriel », avance-t-il.

M. Samuel se réjouit également du rapport favorable à l’expansion du Port de Montréal à Contrecœur. « Le développement de [la Cité 3000] est en lien direct avec l’agrandissement du Port de Montréal qui, selon les informations publiques, prévoit débuter ses travaux au cours de 2021 pour une mise en service du terminal Contrecœur en 2024. L’échéancier est donc bien aligné pour concrétiser cet ambitieux projet », explique-t-il.

Le projet

le Fonds immobilier de solidarité FTQ et l’entrepreneur Grilli Samuel Consortium Immobilier ont fait l’acquisition de 4,3 millions de pieds carrés de terrain de la Ville de Contrecœur dans le but d’y développer deux pôles stratégiques, soit la Cité 3000 et Technopôle Contrecœur.

Le pôle commercial (Cité 3000) regroupe 2 millions de pieds carrés de terrain sur lesquels seront construits des bâtiments à vocation commerciale ainsi qu’une aire de services autoroutiers.

Le pôle industriel (Technopôle Contrecœur) correspond à 40 % des bâtiments du projet global. Il est situé 1 aux abords du fleuve Saint-Laurent, de la ligne ferroviaire du CN, du réseau de gaz naturel de Énergir et de la route 132. Il regroupe 2,3 millions de pieds carrés de terrain répartis en une quinzaine de lots sur lesquels seront construits des entrepôts et des centres de distribution à valeur ajoutée pour le traitement d’un grand volume de marchandises.

Rappelons que la Cité 3000 s’inscrit dans le cadre du développement de la zone industrialo-portuaire.

image