2 octobre 2017
Benoît Gauthier trace un bilan positif des fêtes du 375e
Par: Sarah-Eve Charland
Le spectacle de clôture s'est déroulé le 9 septembre. | TC Média - archives/Pascal Gagnon

Le spectacle de clôture s'est déroulé le 9 septembre. | TC Média - archives/Pascal Gagnon

Mission accomplie pour le directeur général de la Corporation des Fêtes du 375e anniversaire de Sorel-Tracy, Benoit Gauthier, qui dresse un bilan positif de l’ensemble des festivités.

« Ce que nous avons présenté s’est bien déroulé. Les administrateurs et moi-même sommes très satisfaits de la réponse du public. On l’a fait pour les gens. Pour nous, c’est mission accomplie », affirme M. Gauthier.

La Corporation a organisé cinq grandes rencontres : la Fête d’ouverture le 31 décembre, le Grand 375 le 17 juin, le Rendez-vous naval du 14 au 16 juillet, la Fête des familles fondatrices le 13 août et le concert de clôture le 9 septembre.

Il est impossible d’établir un décompte précis du nombre d’activités ou de projets réalisés dans le cadre du 375e anniversaire. Plusieurs événements se sont greffés à la Corporation, comme le match des Éperviers à 3,75$ ainsi que les tournois de golf et de mini-golf.

« En dehors de nos événements, il y en a eu plusieurs. On aurait aimé en voir plus, mais ce n’était pas de notre ressort. D’un autre côté, il va rester de beaux héritages intéressants », poursuit-il.

Il souligne, entre autres, les œuvres monumentales présentées par le Centre des arts contemporains du Québec et le Regroupement pour la santé des aînés.

« Ça va contribuer à transformer Sorel-Tracy et à laisser une trace des festivités », ajoute-t-il, même s’il est déçu de l’absence de réponse du ministère des Transports du Québec pour illuminer le pont Turcotte.

« Ces projets [œuvres monumentales] sont des legs importants issus de la communauté. Ç’a encore plus de valeur pour nous », mentionne-t-il.

Un budget positif

Le directeur général restera en poste encore quelques mois afin de clore la paperasse. Le bilan financier devrait être présenté en décembre, croit-il.

Il y a près d’un an, l’organisation avait lancé une campagne de financement afin de récolter 400 000$. Il s’agissait du montant nécessaire pour clore un budget de 1,8 M$.

« On a dépassé notre objectif. Je ne peux pas dévoiler de chiffres. Je vais laisser le président, Sylvain Descheneaux, en faire l’annonce puisqu’il a grandement contribué à cette campagne de financement. On a aussi atteint notre objectif qui consistait à offrir gratuitement tous les événements », conclut M. Gauthier.

image