8 janvier 2020
Aubé-Kubel gravit les échelons chez les Flyers
Par: Sébastien Lacroix
Le sourire de Nicolas Aubé-Kubel après avoir marqué son premier but dans la LNH.
Photo gracieuseté Flyers de Philadelphie

Le sourire de Nicolas Aubé-Kubel après avoir marqué son premier but dans la LNH. Photo gracieuseté Flyers de Philadelphie

Nicolas Aubé-Kubel a connu de bons moments depuis son rappel avec les Flyers de Philadelphie. Après avoir obtenu un premier point, le Sorelois a paru prendre plus de confiance en ses moyens.

Publicité
Activer le son

Il a d’abord obtenu une deuxième mention d’assistance à son quatrième match, en envoyant le vétéran James Van Riemsdyk en échappée après lui avoir servi une belle passe soulevée à la suite d’un échec avant en zone défensive.

Le Sorelois a ensuite inscrit son premier but en carrière dans la LNH, à son cinquième match, touchant la cible sur un tir précis dans la lucarne. Lors d’un avantage numérique, il a reçu une passe dans l’enclave avant de faire mouche sur un lancer sur réception.

Son jeu a impressionné plusieurs observateurs, au point où Benjamin Gabrych, du site broadstreetbuzz.com, estimait qu’il pourrait forcer des décisions difficiles au retour des différents joueurs blessés au sein de l’équipe.

NAK, comme il se fait appeler chez les Flyers, a ensuite continué de gravir les échelons dans la hiérarchie des attaquants. Au point où la direction a décidé de placer le nom d’Andy Andreoff au ballotage pour poursuivre l’expérience avec Aubé-Kubel.

« Andy Andreoff a été un bon joueur de 4e trio pour les Flyers cette année, mais il est apparu clair dans les dernières semaines que Nicolas Aubé-Kubel a été le joueur le plus efficace. NAK continue de confirmer qu’il a grimpé dans la hiérarchie de l’organisation », a quant à lui écrit le journaliste de The Athletic, Chalie O’Connor, sur son compte Twitter.

En plus de noircir la feuille de pointage, le Sorelois a en effet prouvé sa valeur en zone défensive. « Il a démontré de belles habiletés avec un échec avant tenace et dans son positionnement pour couvrir les attaquants adverses », faisait valoir Benjamin Gabrych dans un éditorial.

Il a même été placé sur le deuxième trio par l’entraîneur Alain Vigneault qui l’a jumelé à Kevin Hayes en remaniant l’ensemble de ses trios. « Nous essayons de trouver de meilleures combinaisons qui vont être un peu plus efficaces sur la glace… Je reviens à quand nous avons eu un peu de succès, il y a quatre ou cinq matchs, quand Hayes jouaient avec James et Q [Aubé-Kubel]. Cette ligne nous a donné de bonnes présences », a déclaré l’entraîneur après la pratique de lundi, sur PhiladelphiaFlyers.com.

Aubé-Kubel a d’ailleurs profité de la rencontre de mardi contre la Caroline pour inscrire son deuxième but de la saison. Un but qui a ramené son équipe dans le match en fin de deuxième période.

image