14 janvier 2020
Atome C : les Mariniers remportent la Coupe CNC Tracy
Par: Sébastien Lacroix
Les Mariniers de Sorel-Tracy ont remporté la bannière des champions dans l’Atome C.
Photo Philippe Manning

Les Mariniers de Sorel-Tracy ont remporté la bannière des champions dans l’Atome C. Photo Philippe Manning

Les Mariniers ont remporté les grands honneurs de la classe C lors du 40e Tournoi provincial Atome Optimiste de Sorel-Tracy qui se déroulait au Centre récréatif Aussant de Saint-Joseph-de-Sorel, du 3 au 12 janvier.

Publicité
Activer le son

L’équipe dirigée par l’entraîneur Sébastien Arsenault a perdu son premier match, mais s’est ressaisie par la suite pour remporter ses trois matchs suivants pour accéder à une finale chaudement disputée qu’ils ont remporté 2 à 1 contre les Seigneurs de Normandie Boucherville, dimanche après-midi.

C’est ainsi que les Samuel Arsenault, Lucas Bourdages, Benjamin Masson, Tristan Duperron, Amy Boudrias, Guillaume Champagne, Henri-Julien Daunais, Emrick Binette, Jeremy Robitaille, Sean Marcotte, Phyl Perreault Lavertu, Izac Chamberland, Isabelle Simard et Samuel Richer ont décroché la bannière des champions.

Les Voltigeurs de Drummondville (Atome A) et les Patriotes de Québec (Atome B) ont remporté la bannière dans les autres catégories. Parmi les équipes locales, il y a seulement une autre équipe qui a franchi la ronde préliminaire, soit les Mariniers 2 de Sorel-Tracy, qui se sont inclinés en demi-finale dans le Atome A.

Beaucoup de compétition

Avec un total de 22 équipes, la 40e édition du Tournoi Optimiste Atome de Sorel-Tracy a déjà vécu de meilleurs jours. En effet, des éditions regroupant une quarantaine d’équipes ont déjà eu lieu et les classes AA et BB ont déjà été présentées.

« Les équipes jouaient seulement deux matchs, tandis qu’il y en a maintenant trois de garantis. C’est maintenant ça la tendance. On pourrait aller jusqu’à 28 ou 30 équipes, mais il faudrait jouer quelques matchs au Colisée Cardin ou à Contrecœur. On travaille aussi à regrouper nos catégories pour que les équipes ne se déplacent que sur une fin de semaine », explique le coordonnateur du tournoi, Luc Champigny.

Le tournoi de Saint-Joseph-de-Sorel a aussi une forte compétition avec Sainte-Julie, Shawinigan et Brossard qui tiennent des tournois en même temps. « Il y en a qui ont plus de facilités, comme Sainte-Julie qui a un aréna de trois glaces et qui peut faire jouer plus de matchs en même temps », indique Luc Champigny.

Si le montant exact n’est pas encore connu, le tournoi devrait permettre de remettre de 7000 $ à 8000 $ au Club optimiste pour financer des organismes de la région qui ont des projets en lien avec la jeunesse.

image