22 octobre 2018
ArcelorMittal reçoit une aide financière de près de 50 M$
Par: Sarah-Eve Charland

L'usine de Contrecœur d'ArcelorMittal devrait bénéficier de l'aide indirectement. (Photo : Archives)

ArcelorMittal bénéficiera d’une aide financière de 49,9 M$ du gouvernement fédéral en réponse aux impacts de l’Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) sur l’industrie de l’acier. Cette aide devrait rejaillir sur l’usine de Contrecœur.

Publicité
Activer le son

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, en a fait l’annonce le 19 octobre dans les locaux de l’entreprise à Hamilton, en Ontario. Cette annonce a pour objectif de moderniser les installations à Hamilton afin d’augmenter sa productivité et sa compétitivité.

Les États-Unis ont imposé une taxe douanière de 25% sur les produits de l’acier en provenance du Canada.

Même si le directeur des communications des usines à Contrecœur, Louis-Philippe Péloquin, assure qu’il y aura des impacts indirects à Contrecœur, il n’est pas en mesure d’en dévoiler la nature.

« Cette annonce concerne des investissements de notre société sœur ArcelorMittal Dofasco à Hamilton, qui rejaillissent sur Contrecoeur car nous sommes le fournisseur quasi exclusif de brames (des plaques d’acier plat) qui sont transformées chez Dofasco. Nous ne souhaitons pas faire de commentaires spécifiques sur ce dossier puisqu’il vise une autre filiale », a affirmé le directeur des communications chez ArcelorMittal à Contrecœur, Louis-Philippe Péloquin.

image