2 juin 2020
Grâce à sa participation à un concours national
Antoine Laporte pourrait remporter un prix de 10 000 $
Par: Katy Desrosiers

Le pianiste Antoine Laporte pourrait remporter un prix de 10 000 $ grâce au concours des Jeunesses musicales du Canada. Photo Kjel Erickson

Le pianiste sorelois Antoine Laporte a dû mettre sur pause ses études doctorales à Paris en raison de la pandémie. Il a choisi d’utiliser une partie de ses temps libres pour composer une œuvre originale qui pourrait lui permettre de remporter 10 000 $.

Publicité
Activer le son

Le musicien participe au concours Do Mi Si La Do Ré (Domicile adoré) de la Fondation des Jeunesses musicales du Canada, organisé afin d’aider les artistes de la relève musicale classique canadienne pendant la crise de la COVID-19.

Plus de 165 musiciens ont soumis leur candidature en espérant remporter un prix dans les deux catégories du concours, soit le volet participation et le volet artistique. Les prix totalisent 25 000 $, dont un de 10 000 $.

Dans le volet participation, les trois gagnants seront ceux qui ont amassé le plus de votes du public. Dans le volet artistique, les trois premiers prix iront à ceux s’étant démarqués selon différents critères évalués d’abord par un jury de présélection, puis par le grand jury. Des bourses seront aussi remises à une trentaine de candidats qui se seront rendus à la première étape de sélection. Les dix finalistes auront également la chance de présenter leur œuvre devant des musiciens et chefs d’orchestre de renom tels que Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin et Marc David.

Antoine Laporte perçoit l’opportunité comme un défi à relever, lui qui est plus souvent occupé à apprendre les pièces de différents compositeurs comme Gabriel Pierné, le sujet de son doctorat, plutôt que de composer les siennes.

« Bien que la période actuelle soit difficile et triste pour plusieurs qui sont touchés par la pandémie, j’en ai profité pour créer quelque chose de beau qui pourrait redonner l’espoir de voir arriver les jours meilleurs », souligne le pianiste, qui se dit confiant de la qualité et du niveau technique de sa composition et de son interprétation.

Le public peut voter sur le site Internet des Jeunesses musicales du Canada jusqu’au 14 juin. Le lien est disponible sur la page Facebook de l’artiste.

Chaque vote est sous forme de don d’un dollar. Si des surplus sont amassés lors du concours, ils seront remis aux candidats avec des bourses et prix bonifiés.

image