4 janvier 2016
Anthony Beauvillier revient au pays déçu et fatigué
Par: Jean-Philippe Morin
Anthony Beauvillier pourrait bien ne plus jamais porter l’uniforme des Cataractes s’il continue son bon travail avec les Islanders de New York. | gracieuseté – LHJMQ

Anthony Beauvillier pourrait bien ne plus jamais porter l’uniforme des Cataractes s’il continue son bon travail avec les Islanders de New York. | gracieuseté – LHJMQ

Le hockeyeur sorelois Anthony Beauvillier a vécu toute une expérience avec Équipe Canada junior aux championnats du monde des moins de 20 ans à Helsinki, en Finlande, malgré une décevante sixième place du Canada.

En entrevue avec le Journal le 4 janvier quelques minutes avant de débarquer de l’avion le ramenant au pays, il s’est dit heureux d’avoir vécu ce rêve d’enfance, mais déçu de la tournure des événements.

« Les derniers jours ont été forts en émotions. C’est vraiment une belle expérience de jouer pour le Canada. Je suis fatigué un peu, autant physiquement que mentalement, alors les prochains jours vont être bénéfiques pour prendre du repos et passer du temps avec ma famille », a-t-il souligné.

Le Canada n’a pas connu le tournoi espéré. L’équipe de l’entraîneur Dave Lowry n’a obtenu qu’une seule victoire en temps réglementaire (contre le Danemark) en cinq matchs. Équipe Canada junior a aussi récolté une victoire en tirs de barrage contre le Suisse, mais a subi trois défaites contre les États-Unis, la Suède, puis la Finlande en quarts de finale. Cette sixième place est le pire résultat de l’équipe canadienne en 18 ans à ce tournoi.

« C’est dur à dire ce qui n’a pas fonctionné. On a manqué un peu de chimie entre nos trios. Ça n’a pas été facile, on n’a jamais vraiment pris le contrôle des matchs », a-t-il avoué humblement.

En cinq matchs, le joueur de 18 ans a récolté un but. Beauvillier est un choix de première ronde, 28e au total par les Islanders de New York au dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey. Le Sorelois est admissible pour revenir avec Équipe Canada junior l’an prochain.

Peu d’utilisation

Le capitaine des Cataractes de Shawinigan n’a pas beaucoup été utilisé dans le tournoi. Alors qu’il est habitué de jouer régulièrement de grosses minutes comme joueur de centre avec son équipe junior, il a été employé à l’aile gauche sur le quatrième trio, en plus d’être utilisé à quelques occasions en désavantage numérique.

Il ne s’est pas caché qu’il aurait aimé aider son équipe un peu plus. « J’aurais aimé mieux faire, c’est certain. Je voulais faire partie des trois premiers trios, mais je suis quand même content de ce que j’ai accompli. Au départ, je n’étais même pas dans les plans des dirigeants et j’ai connu un bon camp pour me tailler une place », croit-il.

Beauvillier s’accordera un peu de repos en famille jusqu’au 9 janvier pour « rattraper » son Noël et le Jour de l’An. Il participera ensuite aux pratiques des Cataractes jusqu’à son retour au jeu prévu le 14 janvier, à Gatineau.

Depuis l’été 2014, l’attaquant de 5’10’’ et 170 livres a multiplié les matchs d’importance : deux championnats mondiaux avec le Canada (moins de 18 ans et moins de 20 ans), deux séries Subway contre la Russie, le camp des Islanders de New York en plus de ses présences en saison et en séries avec les Cataractes.

image