9 juillet 2020
Animations dans les camps de jour pour faire découvrir aux enfants le milieu agricole
Par: Jean-Philippe Morin

Les jeunes de camps de jour de Sainte-Victoire-de-Sorel et Sorel-Tracy seront sensibilisés à l’agriculture les 14 juillet et 11 août. Photo gracieuseté

Des activités d’animation seront proposées cet été dans deux camps de jour municipaux de la MRC de Pierre-De Saurel afin de sensibiliser les enfants aux réalités agricoles.

Publicité
Activer le son

Le 14 juillet et le 11 août , en collaboration avec les services des loisirs des municipalités participantes, des animateurs de l’entreprise Agro-Passion de Marieville seront respectivement à Sainte-Victoire-de-Sorel et à Sorel-Tracy pour sensibiliser les enfants aux réalités agricoles.

Ces interventions ludiques et didactiques permettront de présenter aux jeunes de 8 à 12 ans le monde rural qui les entoure et l’importance de la cohabitation harmonieuse en milieu agricole.

D’une durée d’environ 1 h 15, l’activité comprend des présentations interactives, des questionnaires instructifs et amusants, des jeux thématiques actifs ainsi qu’une séance de plantation. Les principales thématiques liées aux activités agricoles sont abordées : bruits, odeurs, partage de la route, santé des sols et de l’eau.

Les animations permettent aux enfants de comprendre la nécessité et l’utilisation de certaines de ces pratiques. Ils découvrent également les avantages de vivre dans une région agricole et sont sensibilisés à en apprécier les bienfaits.

Au total en Montérégie, plus de 1000 enfants pourront profiter de ces animations pendant la période estivale 2020. Les ajustements nécessaires ont été apportés aux activités afin de respecter les exigences sanitaires en lien avec la COVID-19.

La campagne de sensibilisation à la cohabitation harmonieuse en zone agricole s’arrête dans la région grâce à la participation de la MRC de Pierre-De Saurel. Les activités ont été initiées par l’UPA de la Montérégie, 13 MRC de la Montérégie et l’agglomération de Longueuil, et sont soutenues par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). Ce projet a été financé par le MAPAQ dans le cadre du programme Territoires : priorités bioalimentaires et il se poursuivra jusqu’au mois d’octobre 2021.

image