15 janvier 2016
Alicia Montplaisir expérimente une nouvelle façon de créer
Par: Julie Lambert
La chanteuse soreloise Alicia Montplaisir jouera dans cette église de Londres, le 24 février. | Photo : Gracieuseté – Fabio Tedde

La chanteuse soreloise Alicia Montplaisir jouera dans cette église de Londres, le 24 février. | Photo : Gracieuseté – Fabio Tedde

L’artiste soreloise Alicia Montplaisir mise sur le dialogue entre le public et elle-même pour créer un nouveau spectacle musical solo. Elle le présentera pour une première fois le 24 février à l’église St-Luke de Londres, mais compte aussi le faire au Québec dès son retour au pays.

En juin 2015, la Soreloise Alicia Montplaisir avait fait sensation sur Facebook grâce à une performance enregistrée à la gare St Pancras International. Elle habite Londres depuis l’automne 2014 pour vivre son rêve artistique.

Toujours à la recherche de projets stimulants, elle mettra sur pied d’ici le 24 février, journée de son anniversaire, un spectacle musical entièrement créé et réalisé par ses soins qu’elle présentera dans une église de son quartier londonien.

« Cela fait un petit bout que j’y pense, plusieurs mois en fait. Habituellement, lorsque je réalise un projet, je pars d’une date symbolique pour moi. Je fais des spectacles depuis l’âge de 16 ans. Je sais diriger et j’ai joué plusieurs rôles en même temps. Le spectacle me permettra d’utiliser toutes mes expériences accumulées au fil des ans », souligne-t-elle.

Elle s’occupera, entre autres, de la mise en scène, de la réalisation, de la production, de la musique et sera le personnage principal du spectacle où elle s’accompagnera majoritairement au piano.

Le spectacle se déroulera sous forme d’histoire à laquelle se grefferont des compositions originales de l’artiste. « Le spectacle ne sera pas dans le style de Broadway et offrira un mélange de chansons aux influences différentes comme le pop, le jazz et le soul.

« Je veux que ce soit accessible et les compositions seront réalisées selon le feeling. Je présenterai aussi un numéro de chorégraphie et un autre dans lequel j’interagirai avec le public. Cela laisse place à l’inconnu puisque chaque spectacle dépendra du moment et de la réaction du public », mentionne-t-elle.

Une aide précieuse et stimulante

Pour réaliser ce projet et lui permettre de mettre en place d’autres démarches artistiques, la chanteuse espère recevoir le soutien des gens via le site Internet www.patreon.com/Mlle_Aiyana.

Ces derniers pourront participer au processus créatif. Cette page vise également à trouver des mécènes afin de la soutenir, explique Mme Montplaisir. « Les gens pourront y trouver plusieurs informations sur moi et les projets. Cette plateforme est un style de parrainage. Les gens contribuent par mois et peuvent arrêter quand ils le désirent. »

Ce n’est toutefois pas le but premier, ajoute la chanteuse, qui désire pouvoir créer une relation privilégiée avec le public.

« Le montant n’est vraiment pas important. C’est la possibilité de créer des liens avec les gens, qu’ils voient mon processus créatif, me disent s’ils trouvent cela bon ou non. Je leur laisse la porte ouverte pour me parler et me nourrir de leurs commentaires », conclut-elle.

Les gens désirant de l’information ou échanger avec Alicia Montplaisir peuvent la joindre par courriel au mlle.aiyana@gmail.com.

image