18 mars 2019
Jeux du Québec
Alexandre Raymond rafle le bronze en boccia
Par: Katy Desrosiers
Alexandre Raymond porte fièrement sa médaille de bronze récoltée aux Jeux du Québec.
Photo gracieuseté

Alexandre Raymond porte fièrement sa médaille de bronze récoltée aux Jeux du Québec. Photo gracieuseté

À sa deuxième participation aux Jeux du Québec en boccia, le Sorelois Alexandre Raymond a remporté la médaille de bronze, le 3 mars à Québec, grâce à plusieurs bons matchs au cours de la fin de semaine.

« C’était ses derniers Jeux, alors c’est certain qu’il désirait obtenir une médaille pour bien fermer la boucle. C’est mission accomplie », relate sa mère Isabelle Blette, qui aide son fils pour toute ses compétitions.

Atteint de paralysie cérébrale, Alexandre Raymond, 16 ans, pratique ce sport depuis plusieurs années à un haut niveau, ce qui lui a notamment permis de se rendre aux Jeux du Québec à Saguenay en 2013 et de remporter un championnat provincial en 2015.

Le boccia est un sport mélangeant la pétanque et le curling, où Alexandre dispose d’une rampe et doit faire rouler la balle dans cette rampe. C’est sa mère qui dépose la balle, mais c’est Alexandre qui décide de l’enlignement et de la distance. Chaque coup doit être calculé en fonction de ce que l’adversaire pourra faire.

Lors de la ronde préliminaire, le Sorelois a perdu son premier match 4-1 contre un athlète de Montréal, mais il a remporté les cinq suivants (3-2 contre Montréal, 6-2 contre Centre-du-Québec, 10-0 contre Chaudière-Appalaches, 9-1 contre Chaudière-Appalaches et 3-2 contre Laurentides). Comme il a terminé premier de son pool, il affrontait celui qui a terminé quatrième lors de la finale. Toutefois, il s’est incliné 9-0 lors de ce duel contre un représentant de Montréal.

« Ç’a été son pire match, on ne sait pas ce qui s’est passé. Ça ne fonctionnait pas pour lui. Heureusement, il s’est bien repris en finale pour le bronze en gagnant 7-4 contre un représentant des Laurentides », souligne Mme Blette.

Alexandre a aussi dû s’ajuster lors de son premier duel, explique sa mère. « Il avait pratiqué sur un terrain avec du bois au sol dans le gymnase. Arrivé à la compétition, ce n’était pas la même surface, donc les balles ne roulaient pas comme dans la pratique. C’est comme s’il repartait à zéro. Après un ajustement, il a très bien joué », ajoute sa mère.

Ses prochaines compétitions auront lieu les 6 et 7 avril dans les Laurentides, les 3, 4 et 5 mai dans le cadre du Défi sportif à Montréal et les 1er et 2 juin pour le championnat provincial à Québec.

image