Sections

La commission scolaire consacre près de 900 000$ à la réfection de deux bâtiments


Publié le 20 avril 2017

L’école Martel subira une mise à niveau importante.

©Photo: TC Média - Archives

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire (CS) Sorel-Tracy a accordé, le 18 avril, deux importants contrats de réfection. Le premier de 467 000$ à l’école Martel et un second de 323 000$ au Centre Enfant-Jésus.

Les travaux à l’école Martel seront effectués par Construction Sorel Ltée, plus bas des trois soumissionnaires conformes. Ils permettront de restaurer la brique et refaire les allèges de fenêtre, d’améliorer la qualité de l’air et de mettre aux normes incendie le bâtiment pour respecter les nouvelles obligations du code du bâtiment.

Au Centre Enfant-Jésus, 60% des locaux sont loués à Rio Tinto Fer et Titane et 40% sont occupés par la formation professionnelle. Construction Lessard et associés effectuera le remplacement des fenêtres et allèges. L’entreprise de Saint-Hyacinthe a déposé la plus basse des quatre soumissionnaires conformes.

Élaboration d’une politique de sécurité informationnelle

Tout comme elle l’a fait en matière de sécurité informatique, la CS a commencé à relever les données qui lui permettront d’implanter une politique de sécurité informationnelle. Celle qui met à l’abri les données personnelles concernant ses élèves et personnels.

Les événements de l’automne dernier, où des personnels ont eu accès à des données concernant une étudiante, et une recommandation faite par le Protecteur de l’élève en ce sens ont incité les commissaires à autoriser cette démarche.

Le gouvernement a voté un décret imposant à ses institutions d’établir de telles règles de sécurité d’ici à trois ans. La directrice générale de la CS, Claudine Larochelle a retenu les services d’une firme spécialisée pour établir un diagnostic sur l’état actuel de cette sécurité. Cette démarche est dans le but de hausser au mieux les éléments qui réduiraient les risques d’intrusion dans son système et de vol de ses données.

Le consultant remettra son diagnostic en juin. On amorcera alors la mise en place du système qui touchera tous les services de la CS.

Soixante-sept élèves de Contrecoeur

Les commissaires se sont réjouis de la décision de 67 élèves de Contrecœur de poursuivre leurs études secondaires à Sorel-Tracy plutôt que de fréquenter une école de la Commission scolaire des Patriotes où ils sont inscrits.

Ils étaient l’an dernier 72 à étudier sur le territoire sorelois. Mais deux ont déménagé depuis et trois autres passent à l’éducation des adultes. « Un signe que nous offrons ici une formation de qualité », a commenté le président Denis Rajotte.