19 février 2020
Accusé d’agression sexuelle, il est arrêté pour avoir brisé ses conditions
Par: Jean-Philippe Morin

Jean-Sébastien Leblanc a été arrêté la semaine dernière pour avoir omis de se conformer à ses conditions de remise en liberté. Photo tirée de Facebook

Un homme de Saint-Roch-de-Richelieu a été arrêté pour avoir brisé ses conditions de remise en liberté en lien avec une agression sexuelle et des voies de fait qu’il aurait commis à Verchères à l’été 2017.

Publicité
Activer le son

Jean-Sébastien Leblanc, 44 ans, a comparu le mercredi 12 février, au palais de justice de Sorel-Tracy pour avoir brisé une condition, soit celle de ne pas communiquer avec la victime alléguée entre octobre et décembre 2019.

L’accusé faisait déjà face à cinq chefs d’accusation qui se seraient tous produits à Verchères, soit production de pornographie juvénile (6 mars 2016), possession de pornographie juvénile (entre le 6 mars 2016 et le 14 août 2019), agression sexuelle (entre le 1er juin et le 31 juillet 2017) et voies de fait (entre le 1er août et le 31 août 2017). Il est aussi accusé d’avoir produit subrepticement un enregistrement visuel de femmes qui se trouvaient dans des circonstances pour lesquelles il existait une atteinte raisonnable de protection de vie privée.

L’homme sera de retour devant la Cour le 27 mai pour la suite des procédures.

image