7 mai 2019
Accusations en lien avec de la pornographie juvénile : l’homme de 19 ans libéré
Par: Jean-Philippe Morin

À son entrée au palais de justice de Sorel-Tracy, le 8 mai, Alexandre Biliotti, menotté, criait aux membres de sa famille qu'il les aimait. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

La poursuite ne s’est finalement pas objectée à la remise en liberté d’Alexandre Biliotti, 19 ans, de Sorel-Tracy, qui fait face à trois chefs d’accusation en lien avec de la pornographie juvénile.

Rappelons qu’Alexandre Biliotti a été arrêté le matin du mardi 7 mai et qu’il a comparu le jour-même, en après-midi. Les policiers ont réalisé une perquisition à son domicile et du matériel informatique a été saisi pour analyse. Il est accusé d’avoir, entre le 22 juillet 2017 et le 7 mai 2019, distribué, eu en sa possession et accédé à de la pornographie juvénile.

Ce qui devait être son enquête sur remise en liberté, le mercredi 8 mai, s’est finalement terminé en la lecture d’une kyrielle de conditions de remise en liberté, énumérées par le procureur de la Couronne, Me Marc-André Roy.

Alexandre Biliotti devra entre autres garder la paix, avoir une bonne conduite, ne pas quitter la province, ne pas posséder d’armes, se rendre au CLSC pour une évaluation psychosociale, ne pas se trouver en présence et ne pas avoir de contact avec des personnes âgées de moins de 16 ans, ne pas avoir un emploi en autorité sur une personne de moins de 16 ans, ne pas avoir Internet ou d’appareil permettant de naviguer sur Internet, dont un cellulaire.

L’homme de 19 ans regardait constamment sa famille à la lecture des conditions de remise en liberté, le 8 mai. Lors de sa comparution la veille, il n’a pu retenir ses larmes.

L’accusé reviendra devant la Cour le 8 juillet prochain pour la suite des procédures.

image