20 octobre 2017
« À talent égal, je vais toujours opter pour un Sorelois » – Christian Deschênes
Par: Jean-Philippe Morin
Christian Deschênes apprécie son nouveau rôle d’entraîneur-chef après une carrière de près de 20 ans dans le hockey professionnel et semi-professionnel.  |  © Pascal Cournoyer

Christian Deschênes apprécie son nouveau rôle d’entraîneur-chef après une carrière de près de 20 ans dans le hockey professionnel et semi-professionnel. | © Pascal Cournoyer

Le coactionnaire, directeur général et entraîneur-chef des Éperviers de Sorel-Tracy, Christian Deschênes, ne s’en cache pas : il a ramené une équipe de hockey senior afin d’offrir un bon spectacle aux Sorelois, mais aussi pour faire jouer du talent local sur la glace du Colisée Cardin.

C’est pour cette raison qu’il n’a pas hésité à faire jouer, dès la première année, de jeunes joueurs comme Sébastien Rioux et Adam Bourque. Ces derniers sont toujours avec l’équipe, même que Sébastien Rioux est le capitaine de la formation depuis l’an dernier.

« Il y a tout le côté identité et fierté, mais il y a aussi le côté administratif. C’est plus facile d’avoir ces gars-là aux pratiques. Leur motivation est plus grande quand ils jouent devant famille et amis. C’est toujours un plus pour nous », admet Christian Deschênes, en entrevue.

Des joueurs locaux comme Vincent Couture, Louis Mandeville et Charles Tremblay font aussi partie des Éperviers cette année. Ce dernier a d’ailleurs subi son baptême de feu dans la Ligue nord-américaine de hockey le 14 octobre, au Colisée Cardin, à l’âge de 20 ans. « Il a touché la glace à une dizaine de reprises et il a bien paru », commente l’entraîneur-chef.

Un bon début de saison

Christian Deschênes aime bien ce qu’il voit de son attaque depuis le début de la saison. La révélation des deux premiers week-ends est sans aucun doute André Bouvet-Morissette qui, selon lui, est bon à toutes les sauces. Ce dernier a compté quatre buts en autant de rencontres.

Une autre belle révélation est Étienne Brodeur, qui a aussi quatre buts en quatre matchs et qui a été nommé première étoile de la LNAH après la première semaine d’activités. Le jeune vétéran des Éperviers a connu une saison plus difficile l’an dernier, mais l’entraîneur n’est toutefois pas surpris des récentes performances de son attaquant de 26 ans.

« De la façon dont il s’est présenté au camp, je savais qu’il allait connaître un bon début de saison. Il a perdu 25 livres, il a retrouvé sa vitesse et son équilibre entre le travail, l’entraînement et le hockey », souligne Christian Deschênes.

Le prochain match des Éperviers aura lieu le vendredi 27 octobre, à 20h30, à Thetford Mines. Quant au prochain match local, il sera disputé le vendredi 3 novembre, à 20h, au Colisée Cardin contre le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce.

image