12 janvier 2021
Début de la saison écourtée le 13 janvier
À quoi s’attendre des trois Sorelois dans la LNH?
Par: Jean-Philippe Morin
Anthony Beauvillier, Marc-André Fleury et Nicolas Aubé-Kubel.

Anthony Beauvillier, Marc-André Fleury et Nicolas Aubé-Kubel.

Anthony Beauvillier, Nicolas Aubé-Kubel et Marc-André Fleury amorcent cette semaine leur saison écourtée de 56 matchs après un court camp d’entraînement. Connaîtront-ils une bonne saison? Sauront-ils progresser encore une fois dans le cas des deux premiers et remonter au sommet dans le cas de Fleury? Portrait de la situation.

Publicité
Activer le son

Anthony Beauvillier

L’attaquant sorelois entame déjà sa cinquième saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Âgé de 23 ans, il est déjà considéré comme un jeune vétéran dans cette équipe, les Islanders de New York, bourrée de talent qui a atteint la finale de l’Association Est l’an dernier.

Beauvillier a affiché une progression impressionnante dans ses statistiques, avec 39 points, dont 18 buts, en 68 matchs. C’est surtout en séries éliminatoires, dans la bulle de Toronto, que le jeune homme a éclos grâce à ses 14 points (dont neuf buts) en 22 matchs.

« Le fait que l’équipe te fasse confiance et compte sur toi pour avoir du succès, ça donne beaucoup de confiance. Ça m’a permis d’avoir du succès en séries et j’en suis fier, je veux toujours aider l’équipe du mieux que je peux », a-t-il indiqué en point de presse virtuel, le 3 janvier, au début du camp d’entraînement des Islanders.

Le seul point d’interrogation au camp de l’équipe était l’absence du joueur-vedette Mathew Barzal, mais ce dernier a signé son contrat quelques jours avant le premier match de la saison. Quant à Beauvillier, il devrait retrouver ses acolytes Brock Nelson et Josh Bailey sur le deuxième trio en début d’année.

Nicolas Aubé-Kubel

L’attaquant de 24 ans s’est vraiment imposé l’an dernier comme un joueur indispensable pour l’entraîneur Alain Vigneault et les Flyers de Philadelphie. Au point où il a signé cet été une nouvelle entente de deux ans équivalant à un peu plus d’un million de dollars par saison en moyenne.

Aubé-Kubel a récolté 15 points, dont sept buts, en 36 matchs l’an dernier après son rappel de la Ligue américaine. En séries, il a aussi bien fait avec trois points, dont deux buts, en 13 rencontres. Statistique intéressante : il est le joueur des Flyers ayant distribué le plus de mises en échec à partir du 15 décembre 2019, soit 82.

Même avec le retour des blessés Oskar Lindbolm et Nolan Patrick, ainsi qu’une profondeur impressionnante en attaque des Flyers, le Sorelois devrait démarrer la saison à l’aile droite sur le quatrième trio aux côtés de Scott Laughton et Michael Raffl. Ensemble, les trois coéquipiers ont d’ailleurs connu un excellent camp d’entraînement.

Marc-André Fleury

Le gardien de but de 36 ans amorce sa 17e saison dans la LNH – sa quatrième avec les Golden Knights de Vegas – mais pour une rare fois depuis le début de son illustre carrière, il le fera à titre de réserviste.

Malgré son excellente saison de 27 victoires en 49 matchs l’an dernier, le cerbère sorelois s’est vu ravir le poste de gardien numéro un par Robin Lehner, qui a signé une prolongation de contrat il y a quelques mois. Fleury s’attend donc à partager le filet et bataillera pour obtenir plus de rencontres que son coéquipier durant cette saison écourtée. L’entraîneur-chef Peter DeBoer a d’ailleurs confirmé, au Las Vegas Review Journal, qu’il utilisera les deux gardiens régulièrement assez tôt dans la saison pour leur donner un rythme de croisière.

Avec l’acquisition du défenseur Alex Pietrangelo, les Golden Knights seront à nouveau à surveiller cette saison, eux qui ont terminé au premier rang de leur division l’an dernier avant de s’incliner contre les Stars de Dallas en finale de l’Association Ouest.

image