5 janvier 2021
À l’aube de 2021
Par: Louise Grégoire-Racicot

Forte d'une expérience de plus de 40 ans dans les médias, dont 37 au journal Les 2 Rives, Louise Grégoire-Racicot écrit une chronique hebdomadaire à propos de sujets régionaux.

De tous les vœux du Nouvel An que j’ai lus ou entendus, c’est le souhait d’une année 2021 meilleure qui m’a le plus parlé.

Publicité
Activer le son

Ce vœu donne tout son sens à l’aube de cette année 2021! D’autant qu’il convient tant aux personnes qu’aux milieux qui les reçoivent.

Aux personnes, ils prescrivent que cette année leur soit plus douce, moins chaotique et incertaine que la dernière. Qu’elles y découvrent la sérénité et une Joie faite de bouquets quotidiens de petites joies tout en en cultivant leur sens de l’émerveillement essentiel à l’appréciation de la vie sous toutes ses formes. Qu’elles renouvellent leur bienveillance et leur tolérance qui permettent de tisser de meilleurs liens de solidarité.

Voilà la meilleure année que je leur souhaite!

Quant à notre région, je souhaite qu’elle s’occupe encore mieux des siens, mais aussi de son avenir.

Ses résidents doivent faire preuve d’une lucidité non empreinte de cynisme, mais de réalisme et de pragmatisme qui sauront guider ses choix. Qu’ils sachent mieux discerner et soutenir ceux et celles qui sauront la servir le mieux possible. Qu’ils élisent en novembre prochain des gens capables de discussions constructives qui déboucheront sur des décisions porteuses. Je nous souhaite une meilleure année!

Quant aux élus, qu’ils sachent imaginer et inspirer des instants mémorables de vie collective, des initiatives imaginatives de support à la région et des moyens concrets d’assurer son avenir. Qu’ils bannissent de leurs rapports toute zizanie qui ne peut que diviser, isoler, nous appauvrir collectivement. Qu’ils conjuguent plutôt sous toutes ses formes le consensus qui apaise, définit et réoriente. Ces consensus qui permettent, via d’honnêtes débats publics ouverts, désintéressés et intéressants, d’aboutir à des décisions stimulantes où tous trouveront leur compte. Qu’inspirés par leurs concitoyens et par des initiatives amorcées dans d’autres régions, ils suscitent des espoirs nouveaux, colorés d’une vision mieux partagée de l’avenir, portés par la volonté de tous de doter la région de bases plus solides, trempées au développement durable. En cela, je leur souhaite une meilleure année.

Enfin il y aura toujours des moments où ne pas hésiter à reconnaitre ce que d’autres font pour nous. On ne prononcera jamais assez le mot Merci aux décideurs, intervenants, soignants, proches aidants et bénévoles qui s’investissent pour mieux nous accompagner ou nous guider dans ce quotidien inédit que nous traversons depuis presque un an de grisaille.

Sans oublier toutefois que cette grisaille a été parsemée d’éclaircies faites d’initiatives privées et publiques locales qui ont allégé son poids. Ils ont su initier de nouvelles façons de faire, chacun concoctant avec les ingrédients qui lui sont propres, des recettes culturelles, sociales et économiques qui ne pourront que faire grandir notre collectivité. Que 2021 continue de les inspirer!

image